Nagano

Capitale de la préfecture homonyme, Nagano est connue pour son histoire et ses paysages naturels. C’est un haut lieu de pèlerinage bouddhiste, mais aussi une destination de sports d’hiver des Alpes Japonaises.

Histoire

L’histoire de Nagano est liée au temple bouddhiste Zenkō fondé en 644. Le développement de la région s’opéra avec l’accroissement de la valeur religieuse de ce lieu saint. Le flux constant de pèlerins passant dans la ville contribua à sa notoriété. Nagano fut officiellement fondée comme une « ville-temple » le 1er avril 1897.

Les Jeux olympiques d’hiver de 1998 propulsèrent Nagano sur le plan international. Les compétitions de bobsleigh et de luges se déroulèrent sur le mont Lizuna, à environ 10 km du centre-ville. Dès lors, Nagano attira de plus en plus de touristes adeptes de ski et de randonnée.

Aujourd’hui

Nagano se niche à 362 m d’altitude entre les montagnes, près de la confluence du fleuve Chikuma et de la rivière Sai sur l’île japonaise d’Honshu, soit à l’ouest de la capitale Tokyo. Elle s’étend sur une vaste superficie de 834.85 km². C’est un centre politique, économique et culturel prospère de la préfecture homonyme. Elle occupe une place importante dans l’industrie nationale du semi-conducteur et de l’informatique. En outre, une partie de sa population tire sa source de revenue de la production de pommes, d’oyakis et de sarrasins.

Le potentiel touristique de Nagano tourne autour du temple Zenkō fondé il y a plus de 1 400 ans. Faisant partie des trésors nationaux du Japon, ce complexe bouddhiste abrite la toute première statue de Bouddha. Cette dernière a été amenée dans la ville en 552 par des missionnaires coréens en guise de cadeau pour l’empereur du pays. Près du temple, dans la zone de Kokubun, le musée des Beaux-arts Shinano inauguré en 1989 met en scène les travaux des artistes locaux. Une galerie de ses galeries expose les œuvres du peintre de paysages Kaii Higashiyama. Lors de son séjour à Nagano, cet artiste a fait don de plus de 1000 photographies à la préfecture.

Nagano s’ouvre sur plusieurs parcs nationaux, dont Chubu-Chubu-Sangaku, Joshinetsu Kogen et Chichibu Tamakai. C’est aussi une base réputée pour une randonnée ou une séance de ski dans les Alpes japonaises. En été, la région se transforme en un paradis de fleurs dominées par des plantes alpines. En hiver, ses paysages recouverts de neiges accueillent plusieurs stations de Ski, dont le Ski Happo-one du village Hakuba. Certaines des infrastructures créées dans la ville et ses alentours lors des Jeux olympiques d’hiver en 1998 sont devenues des musées et des complexes sportifs. Tel est le cas du centre M-Wave rebaptisé Minami Nagano Sports Park. Il sert aujourd’hui de piste de patin à glace et abrite le musée olympique de Nagano. Sur place, vous pouvez voir les équipements des athlètes, visionner un cinéma 3D sur les JO ou faire un simulateur de bobsleigh.

Le parc aux singes de Jigokudani s’étend à plus de 800 m d’altitude dans la vallée de la rivière Yokoyu, non loin de la ville de Nagano. Il renferme des onsens où profiter des bienfaits des sources chaudes naturelles, en compagnie des singes de neige.

Le réseau routier et les différentes structures touristiques de la ville, comme les auberges, les boutiques et les restaurants se développent au rythme de la fréquentation du temple Zenkō. Ce sont les pèlerins bouddhistes qui forment la plus grande partie des visiteurs de la cité. Pour les dévots, le pèlerinage au temple Zenkō doit se faire au moins une fois dans la vie. Côté gastronomie, les restaurateurs et cuisiniers locaux proposent des spécialités typiques, à l’instar du shinshû soba. Il s’agit d’un plat à base de fines nouilles de sarrasin plongées dans un bouillon chaud.

Climat

Nagano connait un climat continental humide avec une courte saison sèche. Sa pluviométrie est assez importante, même pendant les mois les plus secs. Les précipitations sont en moyenne de 927.3 mm.

La région enregistre une température moyenne de 11.9 °C. Janvier est le mois le plus froid de l’année, affichant une température moyenne de -0.8 °C. La meilleure période pour des vacances à Nagano se situe entre les mois de décembre et de mars, lorsque la neige est abondante.

Comment s’y rendre ?

Nagano est desservie par la ligne Shinkansen Hokuriku qui lui assure une liaison facile et rapide avec les villes voisines. Au départ de Tokyo, comptez 1 h 45 min en JR Nagano Shinkansen pour atteindre la gare de Nagano.

D’Osaka à Nagano, le trajet dure environ 3 h. Depuis la gare de Shin-Ōsaka, le voyage consiste à prendre en premier lieu le train Hikari de la ligne JR Chuo, descendre à Nagoya, puis monter à bord de l’Express JR Shinano à destination de Nagano.

Comment circuler ?

À la gare routière de Nagano, vous avez accès à différents bus qui desservent la majorité des attractions touristiques de la ville.

Ville
5 photos

Bonjour

Je suis Charles de "Au fil du Japon". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H