Hiraizumi

Hiraizumi est une jolie ville rurale située au sud de la préfecture d'Iwate. Elle est vue comme une fenêtre ouverte sur le Japon historique. Hiraizumi abrite un bon nombre de sites reconnus au Patrimoine mondial de l'UNESCO.

Histoire

Blottie entre rivières et petites montagnes, Hiraizumi profita d'une situation stratégique sur la route Oku Taido. La cité émergea durant la seconde moitié de l'époque de Heian (794-1185), grâce aux puissants dirigeants du clan Fujiwara de Mutsu. Tour à tour, Kiyohira, Motohira et Hidehira enrichirent le patrimoine architectural et culturel de la ville qui finit par rivaliser avec Kyoto au XIIe siècle.

En 1189, Minamoto Yoritomo, futur shogun du Japon, détruisit Hiraizumi, sous prétexte que le chef du clan Fujiwara avait hébergé son rival Yoshitsune. Certes, la cité perdit de son importance après cette attaque, mais elle garda tout de même des trésors historiques et culturels aujourd'hui inscrits au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Parmi eux, figurent les temples Chusonji et Motsuji, les vestiges du temple Muryoko-in, l'ancien jardin du temple Kanjizaio-in et le mont Kinkei.

Hiraizumi aujourd'hui

Hiraizumi a mis de côté sa concurrence avec Kyoto pour se convertir en une petite ville de campagne. Mais elle ne manque pas pour autant de charme. Rendez-vous au centre touristique situé à proximité de la gare pour acquérir une carte des attractions locales.

Le temple Chusonji

Le complexe du temple Chusonji figure en tête de liste parmi les sites incontournables à visiter à Hiraizumi. Le bâtiment actuel date de 1909, mais sa structure originelle a été conçue pendant la période Heian. C'est le prêtre Ennin qui le fonda en 850. Fujiwara Kiyohira l'agrandit ensuite au début du XIIe siècle. À un moment de son existence, le complexe regroupait une quarantaine de bâtiments. Il faut traverser un bois avec quelques points de vue sur la rivière Kitakami et le mont Kotagatamine pour accéder aux temples. Arrivé sur les lieux, remarquez le petit sanctuaire en bois aménagé à gauche du hall principal du temple ; celui-ci est consacré au dieu de la guerre Benkei. Vous trouverez une représentation du Bouddha Amida dans la salle principale.

Le musée Sankozo

Visitez ensuite le musée Sankozo , perché sur une colline. Cet établissement présente plus de 3 000 pièces authentiques. Les imposantes statues en bois du Bouddha ouvrent le bal à l'entrée du bâtiment. Un autre attrait du musée, cherchez l'image de la déesse de la miséricorde Kannon qui mesure plus de 1,74 m de hauteur. Ne manquez pas non plus les expositions d'épées et de kimonos, ainsi que les vidéos concernant la restauration du complexe de Chusonji.

Avec le ticket d'entrée au Sankozo, vous pouvez accéder au Konjikido ou Golden Hall de Chusonji. Cet autel bouddhiste érigé en 1124 occupe une superficie de 5.5 m² et possède quatre piliers. L'édifice est enveloppé de laque noire embellie avec des lamelles d'or. Ses murs intérieurs exposent des images dorées de Bouddha Amida, des rois gardiens et de divers bodhisattvas. Sous l'autel sont conservés les restes momifiés des trois grands chefs du clan Fujiwara : Kiyohira, Motohira et Hidehira. Le Konjikido s'ouvre sur la salle de Sutra ou Kyozo, qui à une époque contenait plus de 5 000 rouleaux de sutra rédigés à l'encre d'or et d'argent. Certains manuscrits sont visibles au musée Sankozo et au mont Koya.

Le temple Motsuji

Continuez votre épopée touristique au temple Motsuji réputé pour ses beaux jardins et l'étang Jodo teien Heian. Le complexe doit également sa fondation au prêtre Ennin au IXe siècle. Plusieurs de ses bâtiments sont en état de ruines, hormis quelques fondations.

Dans la salle principale du temple, restaurée en 1989 dans le respect des principes architecturaux de l'époque de Heian, trône une représentation de Bouddha Yakushi Nyorai. Non loin du parking du domaine, découvrez le musée Yumeyakata qui conserve des statues en cire, des hologrammes et de nombreuses images reconstituant l'histoire du clan Fujiwara. Faites un tour au à la boutique de souvenirs pour acquérir des objets d'artisanat local tel que les rideaux noren et les laques.

Des événements traditionnels

Chaque année en mai, Hiraizumi célèbre un festival de poésie appelée « Gokusui no En » au temple Motsuji. Au cours de cet événement, les participants s'installent au bord du ruisseau desservant l'étang du jardin de Jodo teien Heian et rédigent un poème avant qu'une tasse de saké flottante ne parvienne à eux. À cette occasion, les femmes mettent des kimonos, tandis que les hommes arborent des vêtements de chasse ou de cour. Avant le challenge, le mouvement Jakudo exécute le Ennen no Mai, un rite de longévité. À la fin du jeu, les textes sont lus à haute voix par le maître de cérémonie.

Climat

La ville d'Hiraizumi bénéficie d'un climat chaud et tempéré, agréable à vivre, bien que les précipitations soient relativement importantes. Il tombe en moyenne 1 265 mm de pluies par an. Côté température, la moyenne est de 11 °C.

Comment s'y rendre ?

Le train se révèle être le mode de transport le plus pratique pour se rendre à Hiraizumi. Au départ de Tokyo, empruntez le Shinkansen JR Tohoku et descendez à Ichinoseki. Cette première étage du voyage vers Hiraizumi dure environ 2h10min.

Arrivé à Ichinoseki, embarquez dans un train local de la ligne JR Tohoku pour parvenir à Hiraizumi en moins de 10 min.

Comment se déplacer ?

À la gare de Hiraizumi, de nombreux bus locaux sont disponibles pour rejoindre les principales attractions, mais certains sites peuvent être atteints à pied. Il existe également un service de location de vélo près de la station.

Que faire à Hiraizumi ?

  • Saluer le dieu de la guerre Benkei au sanctuaire qui lui est consacré dans le complexe du temple Chusonji
  • Rendre hommage aux puissants dirigeants du clan Fujiwara au Konjikido du temple Chusonji
  • Découvrir les précieux sutras du musée Sankozo
  • Flâner dans le jardin Jodo teien Heian du temple Motsuji
  • Participer au festival de poésie « Gokusui no En » en mai, etc.

Bonjour

Je suis Charles de "Au fil du Japon". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 45