Mont Norikura

Norikura, la troisième plus haute montagne des Alpes du nord du Japon, est une destination de randonnée célèbre. On connait particulièrement l’endroit pour sa neige subsistant jusqu’au début de la saison estivale pour le ski d’été.

Histoire

Le moine et poète bouddhiste Enku a été la première personne à parvenir au sommet du mont Norikura en 1680. En 1878, l’ingénieur minier anglais William Gowland, considéré comme le « père de l’archéologie japonaise » a été le premier étranger à achever l’ascension de la montagne. Le missionnaire et alpiniste anglais Walter Weston l’a fait à son tour en 1892. La zone a été intégrée dans le Parc national de Chubu Sangaku en décembre 1934. En 1973, le Norikura Skyline a été ouverte non loin du sommet et se distingue comme la plus haute route du Japon.

Découvrir le mont Norikura

Le mont Norikura se situe dans les Alpes japonaises du Nord, à cheval sur la frontière entre Gifu et Nagano, entre les villes de Kamikochi, Matsumoto et Takayama. Il comporte huit sommets, dont le point culminant atteint 3 026 m, ce qui le classe au top 10 des plus hautes montagnes du pays.

Les hautes terres de Norikura abritent une nature florissante et splendide. Dans un but de conservation et d’inédit, les voitures privées ne sont pas autorisées à circuler dans les montagnes. Vous avez à votre disposition des bus publics passant par Hirayu Onsen ou la base de transport de Norikura Kogen pour rejoindre les hauteurs. L’itinéraire suit la Norikura Skyline Road jusqu’à Tatami-daira à 2 700 m d’altitude, non loin du plus haut point de la gamme de montagnes.

Depuis la base de Tatami-daira, vous pouvez accéder à des randonnées et des parcours de ski de fond passionnants. Le plateau s’étend sur 4 hectares et expose une belle population de fleurs alpines, à apprécier au printemps. Comptez 1h30 de marche si vous pensez faire l’ascension du plus haut sommet de Norikura depuis Tatami-daira. Il y a également de belles attractions à découvrir autour du village de Norikura Kogen, à commencer par l’étang Ushidome où l’arrière-plan montagneux se reflète subtilement sur l’eau. Ne manquez pas la cascade de Zengoro qui mesure plus de 20 m de hauteur et 10 m de largeur. Lorsque la chute d’eau gèle en hiver, elle forme un mur de glace époustouflant.

Au printemps, beaucoup viennent à Norikura pour se promener à travers son mur de neige. Même s’il n’est pas aussi haut que le mur de neige de Tateyama, le mur de Norikura s’élève quand même à 10 m de haut. De plus, il est moins assailli. Vous pouvez vous balader au calme, sans risque de tomber sur une foule de touristes ou de voitures. Un bus touristique part du village de Norikura Kogen et passe par cette voie avant de continuer vers Tatami-daira. Pour retourner au village, vous pouvez réemprunter le bus ou bien randonner sur un sentier de 18 km environ jusqu’à l’office du tourisme.

Paradis des sportifs

S’étendant entre 1 500 m et 2 000 m d’altitude, la station de ski de Norikura forme le plus grand domaine skiable autour de la ville de Matsumoto. Le site est accessible au public à partir du début du mois de décembre jusqu’à avril. Les skieurs et les snowboardeurs débutants et intermédiaires ont à leur disposition un choix de 22 pistes et de 11 remontées mécaniques. Une zone a été spécialement aménagée en bas des pentes pour que les enfants puissent profiter des loisirs de neige.

En été, les coureurs de tout le Japon se retrouvent dans les hautes terres de Norikura pour le « Marathon céleste ». Au cours de cet événement unique en son genre, les participants doivent courir jusqu’à une altitude de 2 700 m à mi-hauteur du mont Norikura. Chaque année, la compétition attire des milliers de personnes. Fin août, c’est autour des cyclistes d’accaparer les lieux le temps d’une course sur la plus haute route du Japon. Le parcours monte sur 1 260 m et mesure 20, 5 km.

Pause détente dans les sources chaudes

Goûtez au plaisir d’un bain chaud après une journée de randonnée ! A Norikura, les sources chaudes de Yukemurikan offrent un écrin salvateur aux marcheurs. L’eau blanchâtre du bassin partage sa source avec l’eau de la ville onsen de Shirahone et possède les mêmes vertus. Installez-vous confortablement dans le bassin, relaxez-vous en admirant le cadre naturel et faites fi du reste.

Comment s’y rendre ?

En bus depuis Norikura Kogen, du côté de Nagano

De juillet à octobre, vous pouvez prendre le bus au centre Kanko dans le village de Norikura Kogen. Il y a un départ toutes les heures et le trajet jusqu’à la station routière près du sommet dure environ 50 min.

En bus depuis Takayama, du côté de Gifu

De mi-mai jusqu’au mois d’octobre, il y a un bus à destination la gare de Norikura près du sommet qui part d’Hirayu Onsen (parking Honokidaira) toutes les 1 ou 2 heures. Le voyage prend une heure.

Restrictions sur les véhicules particuliers

Les voitures privées sont interdites sur le mont Norikura. Du côté de Nagano, il est possible d’emmener son véhicule jusqu’à Sanbondaki à Norikura Kogen. Vous trouverez plusieurs parkings gratuits sur place, notamment au Kanko Center. Du côté de Gifu, vous pouvez garer votre voiture à Hirayu Onsen ou bien au parking d’Honokidaira un peu à l’extérieur de la ville.

Ouverture

La route du mont Norikura n’est pas accessible toute l’année. Elle est fermée de novembre à juin du côté de Nagano, et de novembre à mi-mai du côté de Gifu.

5 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Charles de "Au fil du Japon". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 45