Les Alpes Japonaises

Après les néons des mégalopoles, retournez à la nature dans cette belle région montagneuse ! A environ 200 km au nord-ouest de Tokyo, sur l’île principale de Honshu, torrents et forêts, mais aussi des villages historiques et des stations thermales sont à portée de vue dans les Alpes japonaises.

Histoire

Le crédit du nom « Alpes japonaises » revient à l’archéologue anglais William Gowland qui, en parcourant la région montagneuse à la fin du XIXe siècle, y trouva des similitudes géologiques avec les Alpes européennes. Toutefois, c’est le missionnaire britannique Walter Weston qui popularisa cette appellation après son voyage au Japon au XXe siècle.

Des destinations sacrées pour les Japonais

Depuis des lustres, les Japonais croient que les dieux résident dans les montagnes. S’ils gravissent les sommets de plus de 3 000 m, ce n’est pas simplement pour le loisir, c’est aussi pour réaliser un pèlerinage. Les monts Ontake et Tateyama représentent des centres de culte importants, fréquentés à partir de la période mi-Edo (vers 1700) aussi bien par les fidèles que par les personnes ordinaires en quête d’une illumination. Ces coutumes se perpétuent jusqu’à nos jours.

Découvrir les Alpes japonaises

Préparez vos sacs à dos et vos meilleurs crampons, l’aventure vous attend ! Composées de trois massifs montagneux, à savoir Hida au nord, Kiso au centre et Akaishi au sud, les Alpes japonaises coupent l’île de Honshu en deux sur 200 km de long. Le mont Kita (3 193 m) en est le point culminant, suivi du mont Hotaka (3 190 m). Paradis de la randonnée et propices à de nombreuses expériences de montagne, c’est une destination pour se dépayser au cœur du Japon sauvage.

A chaque aventurier son itinéraire dans les Alpes japonaises

D’une excursion en famille autour du lac Taisho dans la vallée de Kamikochi, au challenge de l’ascension du mont Tsurugi-dake (2 999 m), les Alpes japonaises offrent des randonnées pour tous les niveaux. Si vous aimez les longues traversées, partez faire un trek à travers les montagnes de la préfecture de Nagano. Pour les passionnés de plantes alpines, rendez-vous dans le cirque naturel de Senjojiki, dans les Alpes centrales. Le funiculaire de Komagatake passe par le site et poursuit sa course vers la plus haute station du pays à 2 612 m d’altitude ! Pour un bond en arrière dans l’histoire du Japon, suivez la route de Nakasendo au départ de Magome, une des anciennes voies principales reliant Tokyo à Kyoto à l’ère Edo. Faites une halte au village de Tsumago qui semble s’être figé dans le temps au cœur d’une forêt de cyprès. Entre vos escapades, vous pourrez vous reposer dans les refuges de montagne parsemant les Alpes – il en existe près de 200 !

Visiter les Alpes japonaises en hiver

Les Alpes japonaises sont tout aussi attrayantes pendant la saison hivernale. La région abrite de nombreux domaines skiables, en particulier dans la préfecture de Nagano. Parmi les plus prisés, vous avez les stations de Hakuba, Shiga Kogen et Tateyama Sanroku. Ne manquez pas non plus les villages thermaux où vous prélasser dans les onsens : Maguse, Osawayama Onsen, Fukuchi, Hirayu, etc. Découvrez les bains chauds en pleine montagne de la petite ville de Shibu. A Bessho, les bassins jouxtent les temples centenaires, alors que dans le parc naturel Jigokudani, vous verrez des singes se réchauffer dans les sources thermales.

Dans quelles villes s’arrêter

Matsumoto est la station incontournable pour explorer les Alpes nipponnes. Profitez de votre passage dans la ville pour visiter le Matsumoto-jô ou « château du corbeau ». L’école-musée de Kaichi fondée à l’époque Meiji, ainsi que le quartier de Naka-machi et ses kura (entrepôts datant du XIXe siècle) sont également dignes d’intérêt. Prolongez votre séjour dans la charmante ville de Kanazawa pour découvrir son musée d'art contemporain du XXIème siècle, puis au village de Shirakawa-gô pour admirer les constructions traditionnelles aux toits de chaume inscrites au Patrimoine mondial. Et pour ponctuer d’une note gourmande votre voyage dans les Alpes japonaises, faites un tour à Hotaka, la capitale du wasabi !

Comment s’y rendre ?

Vous pouvez rejoindre assez facilement les Alpes du Nord (Hida) depuis les grandes villes de Honshu. Des bus et des trains desservent la plupart des points de départ des randonnées. La voie Tateyama-Kurobe est une célèbre route alpine offrant des vues époustouflantes via une série de bus, de trains et de téléphériques. A l’extrémité sud des Alpes du Nord, Kamikochi est une base de villégiature très fréquentée, reliée par le bus à Takayama et Matsumoto. En revanche, il est un peu plus compliqué de se rendre dans les Alpes du Sud (Akaishi). Accessible en bus depuis la gare de Kofu, Hirogawara est la base de départ commune pour les voyageurs. Pour atteindre les Alpes centrales (Kiso), vous pouvez passer par Nagano.

Quand visiter les Alpes Japonaises ?

La plupart des touristes organisent leur voyage dans les Alpes japonaises entre fin juin, au début de l’été, et fin octobre durant l’automne. La saison des pluies s’étend de juin à mi-juillet. Ce n’est pas une période très recommandée pour les grandes escapades, mais quelques journées ensoleillées permettent de courtes excursions. De juillet à septembre, alors que la chaleur estivale pèse sur le reste du pays, les zones en hautes altitudes bénéficient de températures beaucoup plus fraîches. Il peut faire froid la nuit à proximité des sommets, même durant l’été.

Evitez si possible les jours fériés ainsi que les dates autour de la mi-août, pendant lesquels une foule de touristes se ruent dans les Alpes japonaises. A ce moment, les transports et les hébergements peuvent vite être saturés. Les visiteurs continueront à affluer jusqu’à début octobre pour voir le changement de couleur du paysage en automne. Attention, à la fin de l’été jusqu’à fin octobre, des typhons peuvent se produire et altérer les pistes. Les premières neiges tombent au courant du mois de novembre - la majorité des sentiers sera ensevelis jusqu’à fin mai. Durant cette période, les transports sont limités dans les montagnes et seuls les randonneurs aguerris devraient s’y aventurer.

8 photos

Bonjour

Je suis Charles de "Au fil du Japon". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 45