Nagasaki

Si vous aimez les villes au passé déroutant, nul autre endroit que Nagasaki ne saurait vous charmer au Japon. La cité portuaire se souviendra à jamais des raids nucléaires américains en 1945, tout comme elle garde un profond souvenir de la persécution des chrétiens… Heureusement, des lieux comme Shianbashi, le Chinatown ou le mont Inasa existent pour se détendre après un devoir de mémoire… On profite alors du moment présent, des animations culturelles, de la cuisine internationale, des vues, etc. dans une ville désormais en paix.

Histoire

Les Portugais fondèrent Nagasaki au sud de l'île d Kyushu au XVe siècle. La ville évolua en tant que port de commerce avec l'Europe et la Chine. Avec le développement des échanges culturels, les missionnaires catholiques s'installèrent sur l'archipel entre le XVe et le XVIe siècle. Des églises furent érigées et une partie de la population locale se convertit au catholicisme. Cependant en 1614, le shogun Ieyasu Tokugawa accédant au pouvoir prohiba la religion. Tout au long de la période Edo (1603 - 1868), le Japon restreignit ses relations avec l'étranger. Seuls les commerçants néerlandais qui s'étaient établis sur l'île de Dejima purent poursuivre le commerce avec l'extérieur. Il fallut attendre l'ère Meiji pour que le pays se rouvre au monde. Le catholicisme fut de nouveau autorisé en 1872 -  la cathédrale d'Urakami fut bâtie à cette époque. Les échanges avec l'Occident profitèrent à Nagasaki qui se dota de temples chinois et de sanctuaires confucéens d'une part, et de nombreuses résidences de style colonial d'autre part.

Le 9 août 1945 à 11h02, la deuxième bombe atomique américaine explosa à Urakami, un faubourg situé dans les collines au nord de Nagasaki, et fit plus de 60 000 morts. Mais malgré le traumatisme, comme sa sœur Hiroshima, la ville se reconstruisit. Des monuments furent édifiés en guise de mémorial, les chantiers navals reprirent leur activité et les chrétiens élevèrent de nouvelles églises.

Découvrir Nagasaki

Nagasaki est une ville passionnante où les expressions changent selon le quartier et le moment de la journée. Découvrez le melting-pot de cultures, de styles et de nourriture qui rend cette destination unique au Japon.

Nagasaki, une ville cosmopolite

Dans le nord de la ville, les monuments portent le témoignage de la guerre nucléaire. Le Parc de la paix a été créé en 1955 à proximité de l'hypocentre de l'explosion du 9 août 1945. Après avoir contemplé la Statue de la paix sculptée par Seibo Kitamura, rendez-vous au Musée de la Bombe Atomique, qui offre un regard instructif et poignant sur l'impact des bombardements, ou découvrez les vestiges de la cathédrale d'Urakami (la sculpture en bois de la Vierge Marie, les statues d'anges noircies par les flammes, l'ancien clocher, etc.).

Sur l'île artificielle de Dejima, symbole de l'histoire commerciale de Nagasaki avec le monde extérieur, où la Compagnie des Indes Orientales a tenu son siège, vous pouvez imaginer le quotidien partagé entre Hollandais et Japonais en visitant les anciennes résidences restaurées et les musées.

Puis, cap sur le Chinatown de Nagasaki ! Avant de vous enfoncer dans le méli-mélo de ruelles colorées, admirez les immenses portails rouges réalisés dans la pure tradition artisanale chinoise. Laissez-vous ensuite guider par votre odorat pour piocher une table parmi les nombreux restaurants et stands de nourriture jonchant le secteur. Pour vous mettre en appétit, le yori-yori (une pâtisserie chinoise à la forme torsadée et à la texture croquante) et le kakuni manju (beignets de viande de porc) figurent au menu.

Nagasaki, la nuit

Shianbashi, LE quartier de divertissement à Nagasaki, sort de son calme apparent à la tombée du jour. Pendant que les jeunes s'en donnent à cœur joie au karaoké, les citadins plus calmes se priment d'une gourmandise sucrée au Shiniseki Kukusui Daitoku-ji ou d'un repas international au restaurant historique Kagetsu. Les plus festifs prolongeront leur « after-work » dans les bars ou les discothèques, dans une ambiance de musique live ou de culture club. La vie nocturne à Shianbashi est énormément animée et tout le monde y trouve son compte. Gardez tout de même assez d'énergie pour profiter de la splendide vue de nuit sur Nagasaki depuis le mont Inasa.

Le climat à Nagasaki

Nagasaki connaît un hiver assez doux, avec des températures moyennes allant de 4 à 13 °C et peu de vent. Au printemps, quand les cerisiers fleurissent vers fin mars-début avril, les vues sont sublimes. Le temps se réchauffe peu à peu, culminant autour de 20 °C au courant du mois d'avril. En été, la chaleur devient pesante, entre 24 et 32 °C, et il pleut beaucoup, surtout en juin et juillet. Le climat se calme au cours du mois de septembre, au début de l'automne. En novembre, les teintes flamboyantes dominent le paysage.

Comment s'y rendre ?

Partant de l'aéroport Tokyo Haneda, un vol vers Nagasaki prend environ deux heures. Si vous choisissez de voyager en train, le trajet depuis la gare de Tokyo jusqu'à la gare de Nagasaki, avec un transfert à la gare de Hakata dans la ville de Fukuoka, dure 7h.

Si vous êtes à Osaka, vous trouverez également des avions pour Nagasaki à l'aéroport Osaka Kansai International. Comptez 1h10 de trajet. En train, il faut à peu près 4h30 pour relier la gare de Shin-Osaka et la gare de Nagasaki, avec un transfert à la gare de Hakata à Fukuoka.

Comment se déplacer ?

Sauf si vous préférez marcher, le tramway est pratique pour circuler dans le centre urbain de Nagasaki. Avec un pass à la journée (disponible auprès des gares et des stations), vous pourrez utiliser librement les différentes lignes de tram de la ville. Prévoyez deux jours au minimum pour couvrir les attractions de Nagasaki et ses environs proches.

Que faire à Nagasaki ?

  • Découvrir l'histoire et les impacts des bombardements atomiques à Nagasaki à travers les attractions du nord de la ville

  • Visiter la cathédrale d'Urakami

  • Déambuler dans le Chinatown de Nagasaki

  • Passer une soirée décontractée dans le quartier nocturne de Shianbashi

  • Apprécier la vue de nuit sur Nagasaki depuis le mont Inasa, etc.

Bonjour

Je suis Charles de "Au fil du Japon". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 45