Shikotsu

À un peu plus d'une heure de Sapporo, à Chitose, le lac Shikotsu orne le Parc national de Shikotsu-Toya. C'est un lieu de plaisance propice à de nombreuses activités : croisière, canoë, bain thermal, etc. Tout autour, les montagnes volcaniques conviennent à la randonnée.

Histoire

C'est une grande éruption volcanique quaternaire sur l'île d'Hokkaido qui a donné naissance au lac Shikotsu, il y a environ 40 000 ans. Son nom provient du mot aïnou shikot, se traduisant par « grande dépression ».

Le lac Shikotsu aujourd'hui

Le lac Shikotsu se situe à l'ouest de Chitose, dans la partie sud-ouest de l'île d'Hokkaido. Il tient la seconde position dans le rang des plus grands lacs de caldeira du Japon. C'est aussi le deuxième lac le plus profond et la masse d'eau la plus septentrionale du pays. Les monts Eniwa, Fuppushi et Tarumae dominent la région qui est devenue une importante réserve d'oiseaux et un hotspot pour le camping. Beaucoup de restaurants se sont implantés aux environs du lac et suggèrent aux visiteurs les spécialités culinaires d'Hokkaido. Vous pouvez y déguster des desserts aromatisés au melon Yubari et le fromage imo-mochi, entre autres.

Activités aquatique au lac Shikotsu

Le circuit touristique du lac Shikotsu commence généralement dans la petite ville de Shikotsu Kohan , à l'est du plan d'eau. Vous y trouverez un centre d'accueil, avec quelques options d'hébergements sur les berges du lac. C'est également le lieu de départ des bateaux de plaisance. Entre avril et novembre, vedettes, patineurs aquatiques, bateaux à cygnes, etc. se déploient pour offrir aux visiteurs une expérience variée. Des services de location d'équipements de plongée sont disponibles sur place pour les fans de snorkeling. L'eau claire du lac Shikotsu offre une bonne visibilité jusqu'à 25 m de profondeur. Par chance, vous rencontrerez des Hucho Taimen ou le poisson géant Sakhaline Taimen, l'une des 100 espèces les plus menacées au monde.

Randonnée autour du lac Shikotsu

Vous aimez la randonnée ? Relevez le défi de l'ascension du mont Tarumae , l'un des volcans japonais les plus actifs. La montée est raide, mais la vue depuis le sommet vaut l'effort. C'est l'un des meilleurs endroits pour admirer le paysage pittoresque entourant le lac Shikotsu. Vous pouvez faire le tour du cratère en deux heures, mais ne pas vous y introduire à cause des gaz volcaniques. À une dizaine de kilomètres au sud de Shikotsu Kohan, découvrez le site de Koke no Domon. Ce grand ravin se démarque par la grande diversité de plantes qui jonchent ses parois. Les botanistes y recensent plus d'une vingtaine de variétés de mousse. Il n'est pas permis de pénétrer dans le ravin, mais une plateforme d'observation en cours de réhabilitation offre une belle vue sur les lieux.

Au nord du lac, un ryokan (auberge traditionnelle japonaise) propose un onsen aux visiteurs désirant goûter aux bienfaits des bains thermaux. De petits canaux desservent les bassins aménagés sur les bords du lac, en alternant eau chaude et fraîche. Vous avez également accès à des piscines thermales plus conventionnelles.

Chaque année, le lac Shikotsu accueille deux évènements majeurs. Le Shikotsu Lake Hyoutou Matsuri est un festival d'hiver qui se tient vers janvier-février. Il met en scène des sculptures de glace réalisées à partir de l'eau du lac. S'ajoutent à cela un spectacle de feux d'artifice et des prestations de batterie Wadaiko. Appréciez le moment tout en sirotant un verre d'amazake. Les enfants ont accès à une multitude d'activités comme la patinoire et les promenades à cheval. Les sources chaudes sont ouvertes aux excursionnistes pour se réchauffer après une sortie. Vers mi-octobre, c'est au tour du festival d'automne de battre son plein. À cette occasion, les tarifs pour les balades en bateau et les onsens sont réduits. C'est également une bonne période pour déguster une soupe de saumon Kokanee.

Comment s'y rendre ?

L'aéroport de Shin-Chitose se situe à une heure de bus de Shikotsu Kohan. Celui-ci est relié à Tokyo, Nagoya, Osaka, Niigata et Fukuoka. Vous pouvez également prendre le bus à la gare de Chitose pour rejoindre le lac Shikotsu.

Comment se déplacer ?

Les transports étant limités dans le Parc national de Shikotsu-Toya, la location de voiture se révèle être l'option la plus pratique pour explorer la région du lac Shikotsu.

Que faire au lac Shikotsu ?

  • Profiter d'une balade en bateau sur le lac
  • Escalader le mont Tarumae
  • Contempler le ravin de Koke no Domon
  • Se réchauffer dans les onsens
  • Assister aux festivals, etc.

Bonjour

Je suis Charles de "Au fil du Japon". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 45