Nagoya

Classé 4e ville du Japon après celles de Tokyo, Yokohama et Osaka, Nagoya se révèle être la capitale et la plus grande ville de la préfecture d’Aichi, située sur l’île de Honshu. Elle est précisément localisée dans la région du Tokai et regroupe les communautés de Kyoto, Kobe et Osaka.

Nagoya se démarque par son célèbre château, ses innombrables temples et musées, ses parcs, son paysage exceptionnel à travers une vie nocturne intense et animée et surtout une technologie très avancée sur l’électronique.

Passez un séjour unique à Nagoya en goûtant à sa gastronomie ou en assistant aux événements festifs de la ville. Son charme envoûtant ne manquera pas de vous séduire dès le premier regard.

Histoire de Nagoya

Nagoya doit son nom à un ancien manoir appelé Nagono, construit dans la région au XIIe siècle. Durant 2 siècles, les habitants se sont référés à cette nouvelle appellation. Suite à une prononciation accentuée issue de caractères chinois, Nagono s’est peu à peu transformé en Nagoya.

Par la suite, Nagoya acquit une place importante dans l’histoire du Japon en ayant participé à l’unification du pays en un seul gouvernement. La domination du shogunat Tokugawa fit ses preuves et le pays dut se soumettre au régime durant 250 années, en ordonnant la construction du célèbre château de Nagoya.

Le Japon s’est ouvert au monde pendant l’ère Meiji tandis que Nagoya connut un véritable essor dans le secteur industriel. Ce qui permit à la ville d’entretenir des liens étroits avec le reste du pays, dans l’ultime but de pouvoir exporter facilement ses produits. Dans les années 1920, la Toyota Motor Corporation fit son apparition, en étant à ses débuts, une société de fabrication de métier à tisser. Par la suite, elle s’est tournée dans le domaine de l’automobile en 1930. La métropole est également connue à travers ses fonderies, son exportation d’industrie lourde et ses machines.

Pendant la seconde guerre mondiale, une majeure partie des manufactures de Nagoya s’est tournée vers la production d’artilleries militaires, occasionnant l’inévitable destruction de la ville causée par des bombardements successifs.

Nagoya de nos jours

Actuellement devenue une métropole moderne et dotée d’une forte poussée démographique, la ville de Nagoya est considérée comme étant l’un des plus grands piliers économiques du Japon. Effectivement, elle abrite les principaux sièges sociaux et internationaux de l’industrie automobile, à savoir Toyota Motor Corporation, Suzuki Motor, Yamaha, Honda Motor, Mitsubishi Motors, Brother industries, Noritake, NGK Insulators, Olympus Optical… Cette expansion a permis à Nagoya de maintenir son autonomie financière.

Une structure florissante a permis d’y intégrer une ethnie étrangère, en abritant des immigrés brésiliens fortunés issus d’une descendance japonaise : les nikkeis. Ces derniers favorisent le bon déroulement de l’essor économique local qui continue, jusqu’à présent, à monter en flèche.

Les merveilles de Nagoya

Grâce à une économie constamment prospère, Nagoya multiplie ses attraits par le biais de sa diversité culturelle. Elle regorge de richesses inestimables, mais pourtant, celle-ci reste encore boudée des guides de voyage. Cette grande jungle urbaine n’a peut être pas l’intérêt culturel de Kyoto ou la folie extravagante de Tokyo ou d’Osaka mais elle vous surprendra.

Visiter la gare de Nagoya

Entièrement rénovée au début des années 2000, le bâtiment est doté de 2 tours qui surplombent la ville, s’élevant à 250 m de hauteur. L’une d’elles abrite l’hôtel Mariott, tandis que des bureaux composent l’autre plateforme. Du dernier étage s’offre une vue splendide sur la totalité de la ville, le château et les Alpes japonaises.

Petit saut vers le château de Nagoya

Monument emblématique de la ville, le château de Nagoya est sans conteste une visite incontournable de la ville. Celui-ci se démarque par les deux carpes dorées juchées sur son toit. Son intérieur est dorénavant converti en musée. Son architecture a su garder une apparence typique datant de l’ère Edo. Au dernier étage, une vue imprenable donne sur toute la ville. Ses jardins traditionnels décrivent un excellent contraste par rapport aux allures modernes du paysage. L’exploration se fait par des visites guidées. En période des sakuras (cerisiers en fleurs) les jardins fleuris donnent une toute autre allure au château et ne pourront que vous charmer.

Détour au musée commémoratif de l’industrie et de la technologie de Toyota

Comme il a été mentionné auparavant, le monument relate les étapes franchies de Nagoya dans l’industrie, en allant du métier à tisser jusqu’à la construction automobile. Des métiers à tisser et des voitures de marque sont exposés dans une immense salle. Par ailleurs, le musée décrit une apparence moderniste avec une vidéothèque, un restaurant, un café et une boutique de souvenirs. Le site est également pourvu d’un accès adapté aux personnes à mobilité réduite.

Le temple Arako-Kannon

Ce monument abrite la plus ancienne pagode Tahoto, datant environ de 472 ans.

La tour de télévision de Nagoya

C’est l’une des principales attractions de la ville à ne pas manquer durant votre séjour à Nagoya. Construite en 1954 et s’élevant à 180 m de hauteur, vous profiterez d’une vue absolument époustouflante sur le parc Hisaya-odori et Sakae.

Sakae

Considérée comme le centre de la ville, Sakae représente sans doute l’endroit le plus commercial et le plus animé de la ville, avec notamment ses grands magasins, ses restaurants, ses nombreux commerces ainsi que ses bars.

Hormis les multiples activités à pratiquer, le quartier de Sakae mène également une vie nocturne trépidante, effervescente et animée. À l’inverse du jour, une marée de population active semble se déferler dans ses ruelles. La cadence rythmée des innombrables boîtes de nuit accentue davantage l’ambiance survoltée des habitants noctambules.

D’un autre côté, vivez dans une atmosphère de détente en assistant au théâtre traditionnel de Nagoya. Aussi, profitez d’un espace verdoyant au Parc Meijo, propice au jogging, aux promenades et aussi à la détente.

Par ailleurs, diverses manifestations se tiennent dans la ville, telles que le tournoi de Sumo, le festival d’été Osu, le World Cosplay Summit ou encore le festival nocturne d’été du château de Nagoya.

La métropole est dotée d’un complexe sportif de base-ball, Nagoya Dome. L’équipe nationale, les Chunichi Dragons, jouent dans la Ligue centrale du base-ball professionnel.

Sa gastronomie, quant à elle, figure parmi les plus appréciées, tout aussi bien par les habitants locaux que par les visiteurs. Goûtez au misokatsu, au tempura de crevettes, aux kishimen et au hitsumabushi. La ville est également réputée pour l’uiro, cette fameuse pâtisserie traditionnelle à base de farine de riz.

Climat à Nagoya

Nagoya connaît des conditions climatiques assez variées. La ville est reconnue pour ses étés extrêmement chauds et humides, moyennant des températures allant jusqu’à 30 °C. Il existe tout de même un créneau pour envisager un séjour à destination de Nagoya. Les meilleures périodes se situent notamment aux mois de mai, août et octobre.

Comment se rendre à Nagoya ?

Tous les moyens sont bons pour se rendre à Nagoya.

Depuis l’aéroport international de Chubu, Centrair, il est possible d’effectuer le trajet en avion à destination de Nagoya. C’est la 3e plus grande porte d’entrée internationale du Japon. La ligne Meitetsu Airport Line assure la liaison. Le tarif varie selon le type de réservation effectué.

Le train présente un autre moyen de regagner Nagoya. La ville bénéficie d’une ligne Shinkansen reliant Tokyo, Kyoto et Osaka. En outre, plusieurs lignes ferroviaires proposent leurs services, notamment le train Nozomi et encore bien d’autres.

Il est également possible de rejoindre Nagoya au moyen du bus. Plusieurs d’entre eux desservent la ville depuis Centrair jusqu’à la gare routière de Meitetsu. En outre, ces véhicules entament un service fréquent entre Tokyo et Nagoya. En bref, plusieurs opérateurs, tels que Meitetsu Bus, JR Tokai Bus et Willer Express assurent la liaison de Nagoya vers les grandes villes avoisinantes.

Une autre alternative consiste à héler un taxi. Il représente un élément de transport indispensable dans certains cas.

Le bateau permet, lui aussi, d’effectuer un trajet vers Nagoya. Le Taiheiyo ferry met à disposition des ferries de nuit depuis/vers Sendai et Tomakomai, au Sud de Hokkaido depuis le terminal de Nagoya. Le parcours s’effectue à bord des SS Ishikari et SS Kitakami.

Les moyens de transport à Nagoya

Si la ville dispose d’un excellent réseau routier, il est alors facile de circuler librement au sein de Nagoya. D’une manière exacte, comment se déplacer ?

Tout d’abord, Nagoya possède 5 lignes de métro très performantes. Il s’agit des lignes Sakuradori, Meijo, Meiko, Higashiyama et Tsurumai. Les métros assurent un trafic en permanence, avec un intervalle de quelques petites minutes. Le ticket est procuré entre 200 et 320 JPY. Un pass d’une journée s’obtient entre 600 et 850 JPY. Le week-end et jours fériés, vous aurez le droit au ticket Donichi-Ecco-Kipu pour des trajets illimités, au tarif de 600 JPY. Certaines stations de métro disposent du Wi-fi.

Le bus est également le moyen de transport le plus fréquenté dans la ville de Nagoya. Celle-ci est doté d’un réseau performant.

Autre option fiable pour circuler dans la ville, le taxi. Le tarif minimal s’affiche au prix de 480 JPY. C’est une option qui s’avère très commode et pratique pour un déplacement à travers Nagoya.

Bonjour

Je suis Charles de "Au fil du Japon". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H