Parc de Shiretoko

Le Parc National de Shiretoko (知床) porte bien son nom qui en langue aïnoue , signifie "l'extrémité de la Terre"!

Situé à l'extrême Est de l'île de Hokkaido,

Shiretoko est une péninsule qui s'enfonce dans la mer, bordée à quelques kilomètres par les îles Kuril (revendiquées par le Japon depuis la fin de la guerre 40-45, après qu'elles eurent été annexées par la Russie).

Comme le Parc du Daisetsuzan, le Parc National de Shiretoko est un paradis de nature: c'est le seul endroit au Japon où l'on trouve encore des terres côtières à l'état naturel, inviolées par les hommes (car c'est maintenant une réserve protégée, mais sans doute aussi car le climat y est rude, et que la vie y serait extrêmement difficile).

Le parc est fermé aux voitures (il n'y a d'ailleurs pas de routes), mais on peut cependant s'y promener, et observer les animaux qui y vivent : des biches, des renards, et … des ours .

Également intéressant à faire à Shiretoko, est la remontée d'une rivière … chaude ! De source volcanique, cette rivière est à parfaite température pour s'y baigner. Il est conseillé pour remonter la rivière, de se munir de sandales en corde (proposées par des autochtones pour une somme modique), et de marcher dans l'eau (évidemment !) Attention : le sol étant très glissant, il est déconseillé de progresser à chaussures.

Le nom de cette mystérieuse rivière est Kamui Wakka, ce qui signifie, en langue aïnoue : "l'eau des dieux".

Bonjour

Je suis Charles de "Au fil du Japon". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 45