Fukui

Fukui est une charmante capitale préfectorale sur les bords de la mer du Japon, au sud de Kanazawa. C’est la destination idéale pour faire le plein de découvertes à l’écart du tourisme de masse. La nature sauvage, les traditions et les savoir-faire vous surprendront.

Histoire

Fukui se démarque des autres villes moyennes du Japon par son histoire et son animal totem, le phœnix. Tous les étés, un matsuri y a lieu en l’honneur de cette créature mythologique qui insuffle sa force dans la région depuis les temps immémoriaux. A l’époque d’Edo (1603-1868), Fukui fut la capitale de la province d’Echizen et abrita une industrie papetière florissante. La ville évolua à son rythme jusqu’à ce que les bombardements de la Seconde Guerre et le tremblement de terre de 1948 la meurtrissent. Mais tel le phœnix qui renaît toujours de ses cendres, elle parvint à se reconstruire.

Découvrir Fukui

Capitale de la préfecture du même nom, Fukui est une vitrine des savoir-faire japonais, de la laque et du papier washi à la production de montures de lunettes, en passant par la manufacture de harpes. Les locaux mettent l’artisanat sur un piédestal, comme le montrent les cérémonies dédiées au dieu du papier. La ville est aussi connue pour ses produits marins, les oursins en été et les crabes d’Echizen en hiver, consommables dans la grande halle de la ville.

Lorsque vous vous promènerez dans les rues, il vous sera peut-être difficile d’imaginer les ravages du passé à Fukui. Les quartiers de l’ère Edo et Meiji ont été restaurés avec soin, dans le respect des anciennes traditions architecturales. Le Château de Fukui a cédé sa place au siège du gouvernement de la préfecture de Fukui, mais vous pouvez toujours voir ses imposants murs de pierre et ses douves, ainsi que la réplique du pont Orokabashi.

Des lieux pour se réoxygéner

Non loin du château, le jardin Yokokan, nommé Osensui durant la période Edo, était la résidence secondaire du clan Matsudaira. Contemplez la jolie villa surplombant le lac de carpes koï, puis parcourez le parc en serpentant à travers les plantes saisonnières (cerisiers, hortensias, pruniers pivoines…), les lanternes en pierre et les ponts, sans oublier de visiter le pavillon « Seiren » et la colline artificielle.

Les berges de la rivière Asuwa offre également une belle promenade, surtout durant la floraison des sakuras. Plus de 600 arbres jalonnent l’allée sur environ 2 km, c’est l’un des 100 meilleurs endroits du Japon pour admirer le hanami. De l’autre côté de la rivière se trouve le parc Asuwayama où se niche le sanctuaire d’Asuwa, lieu de mémoire de l’illustre empereur du VIe siècle, Keitai. Le vieux cerisier pleureur et la grande statue de l’empereur en sont les attractions phares.

Le temple Eiheiji, un bastion du bouddhisme zen

A 30 min en bus de Fukui, découvrez un temple d’entraînement zen historique. Bâti par le moine Dogen en 1244, le temple Eiheiji regroupe plus d’une soixantaine de bâtiments, reliés entre eux par des ponts en bois. Faites l’effort de visiter la salle du Hatto, le lieu le plus élevé, puis profitez de la vue d’ensemble depuis la terrasse panoramique. Créé en 1843, le Hatto accueille des cérémonies religieuses quotidiennes et des conférences temporaires. Il conserve une représentation de Kannon et quatre lions blancs baptisés Shishi. Le plus vieil élément du temple est la porte principale Sanmon, datant de 1749.

Émerveillez-vous au Musée moderne des dinosaures de la préfecture de Fukui !

Kisho Kurokawa, l’architecte du Centre national d’art de Tokyo, a mis tout son talent dans la conception de ce gigantesque musée. Le Musée préfectoral des dinosaures de Fukui se dresse fièrement parmi les trois plus importants musées consacrés aux dinosaures sur Terre. Le complexe héberge également un centre de recherche composé d’une équipe internationale. La région de Katsuyama à Fukui a été le site de découverte de nombreuses reliques de dinosaures.

À la croisée de la nature et des traditions

Les habitants de la préfecture de Fukui sont attachés à leur patrimoine. Ils ont un mode de vie simple et tiennent à préserver la qualité de leur environnement. La technologie ne fait pas encore partie des priorités à Fukui. La nature lui apporte tout ce dont elle a besoin. Le climat se prête à différentes cultures et l’abondance d’eau fertilise les terres. Qu’ils proviennent de la pêche en mer ou de l’agriculture, les produits du terroir de Fukui sont à la base de l’authenticité de sa cuisine, empreinte de charme et de simplicité. A quelques encablures, Awara accueille les voyageurs fatigués dans ses sources thermales. Profitez des bienfaits d’un bain chaud naturel, dans un cadre bucolique. Pour une échappée belle sous le signe de la sérénité, Fukui vaut la visite.

Le climat à Fukui

La saison humide s’étend de fin mai à mi-juillet. Les jours de pluie sont nombreux. Ainsi, prévoyez un parapluie et des chaussures imperméables si vous comptez visiter Fukui au cours de cette période. En hiver, il neige beaucoup, rendant certaines rues encombrées et glissantes. Des chaussures avec de bons crampons sont de mise lors des sorties.

Comment s’y rendre ?

En tant que capitale préfectorale, Fukui dispose d’un réseau de transport assez développé, la reliant à des grandes destinations touristiques comme Osaka et Kanazawa. Les trains express JR effectuent le trajet entre Osaka ou Kyoto et Fukui en deux heures. Le voyage depuis Kanazawa dure moins d’une heure.

Comment se déplacer ?

Le tramway est une solution pratique et bon marché pour se déplacer au sein de la ville. Deux lignes rayonnent depuis la station Fukuieki, à l’extérieur de la gare JR Fukui : l’une va vers le nord et dessert le jardin Yokokan et le musée d’art ; l’autre se dirige vers le sud jusqu’à la gare Echizen-Takefu.

Que faire à Fukui ?

  • Découvrir l’artisanat du papier washi
  • Flâner dans le jardin Yokokan
  • Se balader sur les berges de la rivière Asuwa
  • Visiter le Musée préfectoral des dinosaures de Fukui
  • Se détendre dans les sources chaudes d’Awara, etc.
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Charles de "Au fil du Japon". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 45