Temple Eihei-ji

On dit que Steve Jobs avait autrefois songé à devenir moine au sein de ce temple japonais. Eihei-ji se niche au cœur d’une forêt épaisse, à flanc de montagne non loin de la ville de Fukui. Si vous recherchez le calme, la beauté naturelle, l’histoire et une dose de spiritualité, c’est la destination idéale.

Histoire

Eihei-ji est l’un des deux daihonzan ou temples principaux de la secte Soto Zen du bouddhisme japonais ; l’autre étant le temple Soji-ji à Yokohama. Dogen Zenji fonda le « Temple de la paix éternelle » au cœur des montagnes près de la ville de Fukui en 1244. Un samouraï dévoué, Yoshishige Hatano, lui offrit les terres. A Eihei-ji, Dogen consacra le reste de sa vie à enseigner la pratique du zen Soto et du « shikantaza » à ses adeptes, un héritage que ses successeurs observent scrupuleusement jusqu’à aujourd’hui.

Découvrir le temple Eihei-ji

Chaque jour et cela depuis des siècles, les disciples se relaient pour entretenir avec soin les 70 bâtiments qui forment le complexe d’Eihei-ji, ainsi que les passerelles couvertes qui les relient. Les cèdres qui encadrent les édifices dans le vaste parc de 300 000 m² sont tout aussi âgés que le temple lui-même. En automne, les érables au feuillage flamboyant créent une mosaïque écarlate captivante, avant que le domaine ne se couvre d’une nappe de neige paradisiaque de décembre à mars. Arpentez le petit chemin de randonnée partant des jardins pour obtenir une vue plongeante sur le temple Eihei-ji.

Plongez dans l’univers d’Eihei-ji

A votre arrivée, passez au hall Kichijokaku pour recevoir une présentation sur Eihei-ji et les différentes consignes. Vous devez respecter minutieusement les étiquettes, entre autres, ne prenez pas en photo les moines lors de leur méditation. Après cette prise de contact, entrez dans la salle Sanshokaku et admirez les 230 peintures circulaires qui ornent son plafond. Vous serez ensuite libre de parcourir les corridors et les bâtiments interconnectés. Au milieu des jardins, explorez le Butsuden ou le Hall du Bouddha qui conserve les statues d’Amida Butsu (le Bouddha du passé), Shakyamuni Butsu (le Bouddha du présent) et Miroku Bosatsu (le Bouddha du futur). Au sommet de la colline se trouve la salle de conférence Hatto. Ne manquez pas non plus la salle Joyoden où reposent les cendres de Dogen ainsi que la porte Sanmon et ses statues des quatre rois célestes.

Certains bâtiments importants ne sont pas accessibles au public, mais vous pouvez les contempler depuis l’extérieur. Parmi ceux-ci, vous avez les quartiers des moines où se déroulent les repas et les séances de méditation, la cuisine Daikuin, ainsi que les bains et les toilettes (Yokushitsu et Tosu).

Le temple Eihei-ji a traversé plusieurs incendies au cours de son existence. Par conséquent, bon nombre de ses structures sont des reproductions. L’édifice le plus ancien du complexe actuel date de 1794. Beaucoup de reliques précieuses et autres objets valeureux ont été perdus dans les brasiers. Parmi les quelques trésors d’origine qui ont été retrouvés figurent les artefacts transférés par le moine chinois Jakuen, à la demande de Dogen, au temple Hokyo-ji à une trentaine de kilomètres au sud-est d’Eihei-ji.

Découvrez la vie ascétique le temps d’un séjour à Eihei-ji

Eihei-ji propose des initiations à la vie de moine à travers les shukubos (logements de temple). Participez au programme Sanzen pour expérimenter durant un court séjour mais intense, les bienfaits du zazen ou méditation assise. Après une nuit avec les autres candidats dans des salles communes, vous serez invité à contribuer aux services du matin, visiter les différentes sections du temple, prendre un repas bouddhiste en compagnie des moines et à effectuer quatre à cinq sessions de méditation intensive. Moins exigeant, le programme Sanro comprend deux périodes de zazen de 40 minutes chacune.

Si vous souhaitez approfondir votre expérience, choisissez le « International Zen Workshop ». Ce programme de quatre jours comporte huit à dix périodes de zazen de 40 minutes par jour, différentes conférences et échanges autour du bouddhisme zen, des activités diverses comme le nettoyage du temple, etc.

La capacité d’accueil du temple étant limitée, les moines collaborent avec la préfecture de Fukui pour proposer d’autres solutions d’hébergement aux touristes désireux de découvrir la vie monastique. De cette initiative est né le pittoresque Hakujukan Hotel près du complexe, dont les structures ont été en partie construites avec les bois des cèdres de la forêt environnante. L’hôtel dispose d’un restaurant supervisé par les moines du temple, qui sert à la fois de lieu de repas et de salle de méditation.

Comment s’y rendre ?

Les bus pour Eihei-ji partent de la gare de Fukui, toutes les heures entre 8h45 et 14h50. Informez-vous auprès de l’office du tourisme à proximité de la gare pour connaître les horaires en vigueur selon la période. Le voyage prend une demi-heure environ. Le bus vous déposera en face d’un petit restaurant non loin du temple. Vous pouvez réserver votre billet de retour sur place.

La gare de Fukui se situe sur l’itinéraire du Thunderbird Limited Express et est couverte par le JR Pass. Depuis Osaka, le trajet dure à peu près deux heures. Comptez 1h30 si vous partez de Kyoto et 45 min au départ de Kanazawa.

Horaires

Le temple Eihei-ji est ouvert toute l’année, sauf le 1er janvier, de 8h30 à 17h. Les horaires peuvent légèrement changés selon l’organisation monastique.

Pour passer une nuitée en shukubo ou bien participer à un des programmes d’initiation à la vie monastique, il vous faut remplir au préalable (un mois à l’avance) une demande sur le site officiel du temple. Vous trouverez des offres à partir de 10 000 yens. Pour prétendre au programme IZW, les candidats doivent posséder une expérience en zazen assis au quotidien.

Si vous souhaitez loger à l’hôtel Hakujukan, les tarifs des chambres commencent à 16 000 yens/pers, avec deux repas végétaliens inclus.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Charles de "Au fil du Japon". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 45