Kanazawa

Envisagez-vous de côtoyer un environnement exceptionnel à destination du Japon ? Optez pour Kanazawa, une ville dotée d’un charme inouï et aux mille splendeurs. Surnommée la petite perle d’Ishikawa, en étant située dans cette région même, la capitale s’est vu ancrée en bordure de mer et jouxte les Alpes japonaises.

Avec près de 460 000 habitants, la ville de Kanazawa se démarque exclusivement par son savoir-faire dans le domaine de l’artisanat.

Afin de vous offrir un avant-goût, effectuez un détour dans les vieux quartiers bordés de demeures seigneuriales, entre autres celui de Nagamachi qui abrite fièrement de luxueuses résidences, arrêtez-vous voir les châteaux et musées, les parcs, et ne manquez pas la gastronomie toute fraîche. Inscrivez cette destination incontournable dans votre carnet d’adresse, en appréciant une population débordante d’effervescence et d’animation enjouée.

Bref historique sur Kanazawa

Dotée d’un passé historique glorieux dans le monde féodal, le nom kanazawa, signifiant littéralement « les marais d’or », serait issu d’une légende de Togoro Imohori, qui y aurait, soi-disant, lavé de la poussière d’or.

Vers le milieu du XVIe siècle, le bouddhisme fut la principale religion prédominante dans la ville de Kanazawa. De ce fait, 14 générations se succédèrent, parmi lesquels Toshiie Maeda qui aurait régné en maître sur près de 300 ans avec sa famille à partir de 1583.

Durant ces décennies, la ville a su garder un essor sur son économie, et le développement industriel a été florissant grâce notamment à la modernisation du Japon à partir de 1868. Il en résulte que la puissance financière est basée sur la culture du riz, les divers apprentissages et surtout sur l’artisanat traditionnel.

Ayant échappé aux destructions perpétrées par la Seconde Guerre mondiale, les rues de Kanazawa forment une existence harmonieuse avec les constructions modernes de cette cité en pleine expansion.

Kanazawa de nos jours

Jumelée avec la ville de Nancy et de Gend en Belgique en 1973, Kanazawa entretient des relations culturelles depuis environ une trentaine d’années.

Une ville dite de création artisanale

Effectivement, en 2009, Kanazawa a été inscrite au « Réseau des villes créatives » par l’UNESCO. Le but étant de favoriser des partenariats et d’éventuels échanges internationaux, 7 domaines ont été mis en exergue, à savoir : les arts populaires et artisanaux, le design, le cinéma, la gastronomie, la littérature, la musique et enfin les arts numériques.

Par conséquent, la ville de Kanazawa a été d’emblée inscrite dans le domaine des arts populaires et artisanaux. Cette perle du pays japonais vaut indubitablement la peine d’être visitée !

Que faire à Kanazawa ?

La ville de Kanazawa regorge de sites incontournables et immanquables. Afin d’agrémenter votre séjour au sein de cette fameuse cité, commencez votre périple par la visite de ces quelques sites.

Le jardin japonais Kenroku-en

Il représente l’un des trois merveilleux jardins du Japon, situé toujours dans la préfecture d’Ishikawa, plus précisément sur la côte Nord-Ouest du pays. Défini comme un « jardin aux six aspects », celui-ci s’étend sur une immense superficie de 11,4 ha. Le site est propice à la détente, tout en appréciant la beauté incomparable des espaces verdoyants et luxuriants de chaque recoin exploré. Des allées incitent aux promenades et dans la foulée, le décor semble murmurer un refrain de douce sérénité.

Le Musée d’art contemporain du 21e siècle

Ce musée décrit l’image même de sa ville grâce à ses généreuses dimensions, à son raffinement inégalé ainsi qu’à son importante collection datant des années 1980, notamment les œuvres de plusieurs artistes de renommée tels que Francis Alys, Tony Cragg ou encore Kojima Hisaya…

Le château de Kanazawa

Cet édifice présente l’un des vestiges incontournables de la ville. Le paysage se confond dans une agréable euphorie et se distingue à travers une mélopée de cerisiers en fleurs durant la saison du printemps. Une visite s’impose dans ces conditions.

D’un autre côté, la ville de Kanazawa offre toute une palette d’activités en faveur des vacanciers. Elle vous propose, au choix une partie de plongée sous-marine, des randonnées et pourquoi pas un moment de délassement ou de farniente au bord d’une plage aux eaux cristallines ?

Par ailleurs, la ville de Kanazawa possède ses propres spécialités culinaires. Vivez une expérience inoubliable en dégustant les différents mets. Les plats sont astucieusement préparés à base de riz, de produits constamment frais provenant de la pêche et de sauce soja, servis ensuite dans de magnifiques porcelaines. Afin d’éveiller vos papilles, goûtez au succulent Jibuni, une soupe onctueuse très estimée et appréciée des habitants, un vrai régal pour les amateurs de cuisine nippone !

Climat et meilleure période pour voyager à Kanazawa

Dans l’ensemble, Kanazawa affiche un climat chaud et une température moyenne. On observe des précipitations durant presque toute l’année, notamment entre les mois de Janvier et Avril. Il serait donc judicieux de préparer votre voyage vers cette destination entre mai et novembre. Ce créneau présente certainement la période la plus favorable, puisque les averses abondantes seront à nouveau de retour dès le mois de décembre.

Comment se rendre à Kanazawa ?

Si vous comptez voyager à destination de Kanazawa, l’avion demeure indéniablement le moyen de transport le plus rapide et efficace. Plusieurs compagnies offrent des tarifs promotionnels, selon la période.

Pour le train, il existe une ligne ferroviaire reliant la ville de Kyoto vers Kanazawa. Afin de trouver des tarifs pas chers vers cette destination, Virail se révèle être le site le plus recommandé si vous souhaitez dénicher les meilleures offres.

Les moyens de transport à Kanazawa

À Kanazawa, les moyens de transport offrent aux habitants, ainsi qu’aux vacanciers et touristes, plusieurs options en vue de visiter ou de circuler à travers la ville et ses proches environs.

En premier lieu, les touristes auront droit au Kanazawa Loop Bus, un véhicule qui s’avère très pratique dans le but d’effectuer un circuit organisé. Le tarif est évalué à 200¥ pour 100 ¥ aux enfants moins de 12 ans.

Quant au Kanazawa Light Bus, ce moyen de transport est destiné aux visites nocturnes tous les samedis soirs, permettant d’admirer un paysage contrasté des lumières scintillantes dans la nuit. Le tarif est proposé à 300 ¥ et à 150 ¥ pour les enfants à moins de 12 ans.

Choisissez également le « Machi-nori », un service de location de vélos autonome dans la ville de Kanazawa. Emprunter un vélo y est de monnaie courante. Pour procéder à la remise du véhicule, plusieurs stations ont été réparties pour la récupération, ou encore de passer directement au centre de gestion de Mahi-nori.

Ville
1 photo

Bonjour

Je suis Charles de "Au fil du Japon". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.