Yamanouchi

Yamanouchi est une célèbre station touristique du district de Shimotakai, au Japon. Elle prime diverses activités d'hiver comme le ski. Ses paysages recouverts de neiges hébergent une biodiversité singulière qui contribue également à sa promotion.

Histoire

Yamanouchi appartenait à l'ancienne province du Shinano. L'actuelle ville fut créée le 1^er^ avril 1955, après la fusion de la cité de Hirao avec les villages de Honami et de Yomase.

Aujourd'hui

Yamanouchi réside au nord-est de la préfecture de Nagano. Elle s'étend sur environ 39 km d'est en ouest et sur 12 km du nord au sud, pour une superficie totale de 265.93 km². Plusieurs onsens longent la rue du centre-ville. Avec leurs lanternes suspendues sur le devant, les bâtiments sur cette partie de la cité laissent transparaître jusqu'à aujourd'hui le charme rustique de Yamanouchi. Parmi ces édifices, le Shibu Onsen se démarque en mettant à disposition de ses clients 9 bains publics, chacun desservi par une source d'eau chaude différente.

Découvrez le meilleur de l'art traditionnel japonais lors de votre passage à Yamanouchi. La ville abrite de petits ateliers où s'acclimater à la culture locale. Lors des spectacles, admirez les geishas ayant elles-mêmes préparé leurs soba. Ne manquez pas non plus les séances de tir à l'arc. La gastronomie à Yamanouchi est marquée par le style kaiseki. Il s'agit d'une cuisine traditionnelle présentée à l'aide de petites assiettes de plats de saison. Elle met entre autres en scène du bœuf Shinshu, du saumon Shinshu, de délicieux morceaux de tempura, de la soupe aux champignons et du soba. Outre la saveur exquise, la conception et la présentation de ces plats sont impressionnantes.

Se tapissant dans la région des Alpes japonaises, Yamanouchi s'ouvre sur plusieurs stations de ski, dont le Shigakogen et le Kita Shigakogen. Près de 99 % de la région est recouverte de forêts et de montagne. Non loin de la ville se trouvent les stations de Madarao, de Kosha et Nozawa. Protégé par l'UNESCO, le Shigakogen est le plus connu et le plus grand parc d'hiver du Japon. Ce complexe compte près de 19 domaines skiables. Certaines de ces pistes ont été utilisées lors des Jeux olympiques d'hiver en 1998. S'ajoutent à ces circuits de nombreux sentiers de randonnée et de trekking en été.

Au pied de la région de ski et de snowboard de Shigakogen, le parc des singes de neige de Jigokudani constitue le foyer des Macaca fuscata. Profitez d'une promenade au sein de ce site pour vous rapprocher et jouer avec ces animaux fascinants. L'hiver est la meilleure période pour visiter l'endroit, lorsque la neige recouvre entièrement la vallée et que les singes se baignent dans la source chaude.

Climat

La région de Yamanouchi bénéficie d'un climat subtropical humide caractérisé par des températures tempérées et des précipitations abondantes. Sur l'année, elle enregistre une pluviométrie moyenne de 117.8 mm. Décembre est le mois le plus sec de l'année, recevant seulement 24 mm de pluies.

La température moyenne y est de 15.2°C. Elle atteint 26.6 °C lors de la période la plus chaude et -- 8°C pendant la saison plus froide.

Comment circuler ?

Depuis la ville de Yamanouchi, il existe de nombreux bus qui effectuent des trajets réguliers vers les attractions alentour, comme le Shigakogen ou le parc des singes de neige.

Comment s'y rendre ?

Train

Pour rejoindre la région de Yamanouchi au départ de la gare de Nagano, prenez un train de la ligne Nagano Dentetsu en direction de la gare de Yudanaka. Une fois arrivé à cette station, empruntez un bus pour Kanbayashi Onsen et descendez à l'arrêt du parc des singes de neige.

Que faire ?

  • Explorer les ateliers traditionnels

  • Aller à la rencontre des Macaca fuscata sauvage au parc des singes de neige

  • Apprécier l'art culinaire des restaurateurs locaux, etc.

Bonjour

Je suis Charles de "Au fil du Japon". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 45