Sapporo

À Sapporo, les rues minutieusement planifiées longent une nature omniprésente. Tout au long de l’année, la cinquième ville du Pays du Soleil Levant se prête à un séjour de dépaysement et de détente. En hiver, si la neige contraint la cité à se replier sur elle-même, elle donne également lieu à un événement de premier plan dans la province de Hokkaido, à savoir le Festival de la Neige, qui met à l’honneur de gigantesques sculptures de glace dans le parc de Odori.

Histoire

Hokkaido fut fondée en 1869 sur l’ancien territoire des Aïnous, Ezo. En même temps, le bureau de colonisation de Hokkaido façonna les bases de la future cité de Sapporo. Les premiers colons débarquèrent dans la localité en 1875 et mirent en place un plan d’aménagement ambitieux comprenant la création d’un chemin de fer et de diverses industries. Sapporo, quant à elle, fut développée en tant que capitale de Hokkaido. Elle reçut officiellement son statut de ville en 1922 et s’élargit continuellement au fil des années. Sa population s’agrandit jusqu’à atteindre le million d’habitants dès 1970.

En 1972, Sapporo fut la première ville d’Asie à héberger les jeux Olympiques d’hiver. Elle bénéficia de nombreux projets de modernisation, notamment au niveau de la zone urbaine et du réseau de transport. La cité commença à s’ouvrir au monde et se dota de nouvelles infrastructures : complexes sportifs, centres culturels, etc. Elle s’impose depuis comme la principale vitrine de la province de Hokkaido.

Aujourd'hui

À Sapporo, il neige quatre mois sur douze. La ville constitue ainsi une destination privilégiée de ski. En été, elle déploie d’autres atouts : de beaux jardins et espaces verts, des restaurants en plein air et une vie nocturne animée.

Le parc de Odori s’impose comme le site incontournable à Sapporo. Cet écrin de nature situé en plein cœur du centre-ville rassemble de nombreux jardins, des espaces de détente avec bancs, ainsi que des fontaines épurées dans une vaste étendue de pelouse. En février, le Festival de la Neige imprègne le lieu d’une ambiance féérique en programmant des démonstrations de sculptures sur glace, des concerts et des balades conviviales. À l’est du parc, la tour de télévision de Sapporo dispose d’une plateforme d’observation surplombant la rue.

En hiver, les stations de ski vous ouvrent leur porte. Adonnez-vous au ski de fond dans les montagnes jalonnant la ville, notamment au parc Nakajima. Découvrez le plaisir de skier en soirée dans la zone de Sapporo Bankei. Pour les enfants, les pentes du mont Moiwa se prêtent parfaitement à la luge. Vous pouvez également les emmener au musée des Sports d’hiver, implanté au pied de la piste d’Okurayama, pour tester le simulateur de ski.

La bière locale fait partie des fleurons du patrimoine de Sapporo. Un musée est même dédié à cette boisson. Durant la saison estivale, offrez-vous un verre dans les tavernes en plein air installées dans les parcs ou sur les toits des bâtiments de la ville. Profitez d’une parenthèse gourmande en goûtant aux spécialités du terroir. Faites un saut dans la ruelle Ramen Yokocho où les restaurants proposent une variété de soupes aux nouilles.

Climat

Sapporo prend place dans la plaine alluviale d’Ishikari, au sud-ouest de l’île d’Hokkaido. La rivière Toyohira Gawa traverse la ville qui loge entre les monts Maruyama – Teine – Moiwa et la forêt de Nopporo. La ville hérite d’un climat continental humide, marqué par la chaleur et la pluie en été, et le froid et la neige (6 m par an) en hiver. Sur l’année, la température est comprise entre -11o C et 33,2o C, avec une moyenne de 9,7o C.

Comment s'y rendre ?

Vous pouvez rejoindre Sapporo par air ou par rail.

Par voie aérienne :

L’aéroport de Shinchitose constitue le point d’entrée principal de la ville. Celui-ci est connecté à la majorité des aéroports japonais internationaux. La durée estimative d’un vol pour se rendre à Sapporo est de 1 h 30 au départ de Tokyo, 1 h 40 depuis Nagoya et 1 h 55 en provenance d’Osaka. La ville est également reliée à Niigata (1 h 10) et Fukuoka (2 h 35). Arrivé à l’aéroport de Shinchitose, vous avez le choix entre le bus ou le train des lignes JR pour parvenir au centre-ville. Un autre aéroport est accessible à Sapporo, à savoir l’aéroport d’Okadama implanté à environ 6 km au nord du centre-ville.

Par voie ferroviaire :

Des trains de nuit à destination de Sapporo sont disponibles dans les stations JR d’Ueno et d’Osaka à Tokyo.

Comment se déplacer ?

Le plan en damier de la ville de Sapporo facilite grandement les déplacements en son sein. Vous pouvez circuler en :

- tramway dans le quartier de Chuo,

- métro : la ligne verte Nanboku relie Asabu à Makomanai ; la ligne orange Tozai joint Shin-Sapporo à Miyanosawa ; la ligne bleue Toho part de Sakaemachi jusqu’à Fukuzumi,

- bus : JR, Chuo, Jotetsu et Bankei and Yutetsu,

- train : lignes JR Chitose, Gakuentoshi ou Hakodate,

- taxi.

Les cartes prépayées « With you », disponibles auprès des automates, vous permettent de voyager à petit prix en bus ou en train, sans tickets. Des « pass » d’une journée sont également accessibles à partir de 1 000 yens pour des déplacements illimités.

Ville
10 photos

Bonjour

Je suis Charles de "Au fil du Japon". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.