Ise

L’Ise, de son ancienne appellation Ujiyamada, est une ville située à l’Est de la préfecture de Mie, en bordure de l’Océan Pacifique. Elle est surtout réputée pour son fameux sanctuaire, classé au rang de patrimoine national du Japon, ainsi que le sentier d’Ise, également inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Par ailleurs, ce site regorge de merveilles sacrées incontournables.

Le but de votre séjour sera surtout focalisé autour d’une ville dotée d’une douce frénésie et aux allures culturistes, allant de l’éducation, en passant par la visite de nombreux joyaux encore inexplorés, tels que les musées, les manifestations festives et de multiples curiosités, la liste est longue.

Sélectionnez cette destination afin de bénéficier d’un maximum d’expériences. Ise, à travers ses particularités, reflète un jardin aux mille secrets. Plusieurs perspectives se décrivent dans cette ville particulière. Entre l’accueil chaleureux des habitants et une extraordinaire gastronomie, le détour en vaut la peine !

Passé historique de l’Ise

L’Ise fut autrefois formulée à partir des noms respectifs de deux sanctuaires, Uji et Yamada. Sa fusion, qui permit de créer un village en 1889, devint à son tour une ville en 1906 et fut désormais nommée Ise en 1955, afin d’éviter toute forme de confusion entre les régions suscitées. En 2005, les bourgs de Futami et Obata, ainsi que le village de Misono furent rajoutés à la ville.

L’Ise de nos jours

La ville de l’Ise, s’étendant sur une superficie totale de 208,35 km², et comptait une population de 126 880 habitants au 31 Juillet 2008. On laisse alors imaginer une croissance démographique constante durant les années qui se sont écoulées. C’est dans cette ville qu’a été érigée l’Université Kogakukan, ayant été sous contrôle national entre l’année 1940 et le dénouement de la Seconde Guerre mondiale. Cette norme académique se consacre notamment sur les études se référant au shintoïsme et délivre de ce fait une licence de prêtre shintoïste.

La ville est également connue pour sa technologie de pointe très avancée. De surcroît, plusieurs applications voient le jour dans les maisons individuelles, les bâtiments à usage commercial, utilisées également dans la réalisation des films japonais et même dans les véhicules dernier cri.

L’Ise à travers ses joyaux

Aux premiers abords, commencez votre première journée par une visite minutieuse du Sanctuaire d’Ise. Ce dernier est doté de deux sites séparés par une forêt sacrée et dont l’accès au public est restreint et strictement gardé. Situé dans la ville même, datant de l’an 4, il est le monument le plus prisé des touristes. Ce monument y conserve précieusement le Miroir Sacré de l’Empereur. Plusieurs objets de valeurs, appartenant sans doute à la famille royale, ont été maintenus en bon état.

Continuez votre périple en admirant le Meoto Iwa, plus connu sous le nom de « rochers mariés ». Il s’agit de deux rochers à dimensions différentes, reliées par une corde shinto shimenawa, dont le poids atteint environ 1 tonne.

Imprégnez-vous des traditions de la ville en assistant aux manifestations festives organisées dans la ville chaque année. Le plus marquant est certainement le festival Okihiki ou tirage de l’arbre. Il s’agit d’une cérémonie grandiose par laquelle il sera prévu de traîner du bois de charpente jusqu’au sanctuaire. D’autres festivités, telles que le Festival de feu d’artifice Miya ou encore la cérémonie Kagurasai, agrémenteront davantage votre séjour dans cette destination.

Fréquentez les restaurants de la ville afin de découvrir les spécialités culinaires les plus appréciés. Souhaitez-vous goûter la langouste Ise-ebi, l’Ise-udon ou encore l’Akafuku, le fameux gâteau de riz enrobé de confiture de haricot rouge ? Cette expérience vous sera certainement bénéfique.

Meilleure période de séjour à l’Ise

D’une manière explicite, la ville de l’Ise se trouve confrontée à une situation climatique plutôt variée. Généralement, le climat est d’ordre subtropical humide chaud, avec une pluviométrie importante constatée durant toute l’année.

Néanmoins, la période idéale pour envisager un voyage à destination de l’Ise se situent vers les mois de Mai, Juillet, Août et Octobre. Vous aurez l’opportunité d’établir le choix propice quant à votre date de départ.

Comment se rendre à Ise ?

Si vous souhaitez arriver rapidement et à bon port, il vous faudra prendre l’avion depuis l’aéroport international de Chubu.

Par ailleurs, des ferries grande vitesse sillonnent la région depuis l’aéroport et permettent aux voyageurs de regagner Ise en provenance de Tsu en 45 mn. Le coût du trajet s’élève à 2 470 JPY ou environ 20,48 €. Si vous débarquez d’un port, un bus local vous mène à la gare de Tsu. Ensuite, la Kintetsu Railway se charge de vous conduire à Ise en 35 mn au prix de 620 JPY soit environ 5,14 €. En outre, vous pourrez bénéficier du Kintetsu Rail Pass qui consiste en des trajets illimités durant 5 jours.

Une autre option peut s’avérer intéressante, l’autocar. Les compagnies Willer Express, Seibu et Mie Kotsu proposent leurs prestations à des prix assez compétitifs. Ils assurent également des services de nuit depuis Tokyo ou Yokohama vers la ville de l’Ise.

Les moyens de transport à Ise

Normalement, la ville de l’Ise bénéficie d’une excellente desserte en matière de transports locaux.

À part la voie ferrée, l’autocar est le véhicule le plus courant et indispensable qui circule dans toute la région.

Si vous souhaitez effectuer une visite approfondie dans la cité, la meilleure astuce est de prendre une voiture. Vous aurez à gérer votre itinéraire selon votre guise tout en appréciant un total dépaysement dans une atmosphère de détente.

Bonjour

Je suis Charles de "Au fil du Japon". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.