Obuse

Obuse tient une place importante dans les annales de l’art japonais. Le maître de l’ukiyo-e Hokusai Katsushika avait un atelier dans ce petit bourg paisible. Les musées fourmillent à travers la ville, qui est aussi connue pour ses châtaignes et ses jardins fleuris. Voici une belle option pour une excursion d’une journée, non loin de Nagano, au départ de Tokyo lors de votre voyage au Japon.

Histoire

Obuse se niche dans les montagnes de la préfecture de Nagano, à la bordure de la rivière Chikuma qui lui a permis de rayonner en tant que centre économique et culturel de la province de Shinano durant l’ère Edo. C’est à Obuse que Takai Kozan, un commerçant fortuné et peintre d’ukiyo-e confucianiste, se lia d’amitié et développa sa maîtrise avec l’éminent artiste Hokusai Katsushika, celui qui a réalisé l’œuvre de renommée internationale « La Grande Vague au large de Kanagawa ». Le mécène fit construire un atelier pour son idole dans le village, Hokusai en retour légua plusieurs œuvres à la localité.

Découvrir Obuse

Obuse est un bon pied-à-terre pour se ressourcer dans la sérénité de la campagne japonaise. Le bourg est facilement accessible depuis Nagano à 30 min de train et la capitale Tokyo à un peu plus de 2h30. Oubliez les chaînes de magasins et les foules de touristes. Ce qui vous attend sur place : des maisons traditionnelles, des allées de châtaigniers, des jardins fleuris et des galeries d’art. Rideau.

Obuse, une terre d’art

Les galeries sont éparpillées dans tout le bourg pittoresque. La visite incontournable, le musée Hokusai expose une trentaine d’estampes, des dessins à l’encre et des kakemonos réalisés par le grand artiste tout au long de ses 90 ans de vie. Deux chars colorés et des panneaux de plafonds sont aussi à découvrir. Rendez-vous ensuite au musée mémorial Takai Kozan aménagé dans l’ancienne demeure de l’artiste. Ici, les peintures dépeignent pour la plupart des scènes de fantômes et de gobelins japonais. Il y a également des œuvres de calligraphie et le croquis de l’atelier « Hekiiken » offert à Hokusai par Kozan. La résidence abrite quelques chambres et passages secrets.

Près du centre-ville, le musée Obuse accueille des expositions temporaires d’art contemporain, incluant le travail des artistes locaux. Les cinq chars du festival local sont conservés dans cet établissement. La galerie Nakajima Chinami quant à elle est dédiée à l’œuvre du peintre Nihonga natif d’Obuse, Nakajima Chinami, surnommé « le Chinami des Sakura en fleurs » en raison de ses compositions magistrales et très détaillées de cerisiers.

Les autres musées sont moins connus, mais tout aussi passionnants : le Musée de la lampe japonaise (lumières et des éléments d'éclairage historiques de la période Edo à l’époque Taisho), le Musée d’art chinois d’Obuse, le Musée d’art contemporain chinois, la Collection Ryoan Antique China (céramiques anciennes du Japon et de Chine), le Musée folklorique et historique d’Obuse, le Musée de la route de Chikumagawa, le Musée du petit châtaignier et la collection Sari-An Kyusu (théières japonaises en céramique et tasses à thé).

La ville d’Obuse elle-même est agréable à contempler, avec l’architecture en bois brun et blanc qui caractérise la majorité de ses habitations. Les boutiques et les maisons résidentielles se couvrent toujours de toits de tuiles, mais ce sont surtout les temples qui restent des icônes représentatives du style architectural à l’époque d’Edo. Gensho-ji et le temple Ganshoin se distinguent en particulier.

Pays des châtaigniers

Obuse et la châtaigne, c’est une histoire vieille de plus de 600 ans. A l’époque de Muromachi (1338-1573), un riche marchand rapporta un châtaignier de Tamba, non loin d Kyoto, dans le village. Le climat de la région était parfaitement adapté à la croissance de l’arbre, autour duquel une activité florissante s’est alors développée.

Baladez-vous le long de la ruelle Kurinokomichi, qui est pavée de bois de châtaignier et bordée de maisons traditionnelles et d’arbres. C’est le spot incontournable pour faire des photos souvenirs à Obuse. Délectez-vous des spécialités à la châtaigne dans les restaurants et pâtisseries de la ville. Goûtez au riz aux châtaignes au magasin de confiseries Chikufudo. Essayez le kuri-yokan, une pâtisserie japonaise faite avec de la pâte de fruit de châtaigne, au Sakurai kanseido. Enfin, ne manquez le mont blanc Suzaku qui fait la fierté du restaurant Obusedo. Chaque automne, les touristes et les japonais se ruent à Obuse pour déguster ce délice.

Obuse, un village fleuri

En déambulant dans les ruelles d’Obuse, remarquez les fleurs omniprésentes et soigneusement entretenues. Si vous tombez sur un panneau « Bienvenue dans mon jardin », cela signifie que le propriétaire vous laisse accéder à son écrin privé pour apprécier son travail. Les jardins ouverts à Obuse apparaissent sous de nombreux styles : vastes ou petits, jardins japonais traditionnels ou occidentaux, promenades, etc. Faites un tour au Floral Garden Obuse pour découvrir sa serre de 15 000 m² et son parc jonché de fleurs tout au fil des quatre saisons de l’année.

Quand visiter Obuse ?

La saison des vendanges, vers mi-septembre jusqu’à mi-octobre, constitue une belle période pour profiter des animations et des spécialités culinaires à Obuse.

Comment s’y rendre ?

En partant de la gare de Tokyo, le Shinkansen prend environ 1h20 pour arriver à la gare de Nagano. Depuis cette dernière, comptez une trentaine de minutes de trajet avec une ligne locale Dentetsu-Nagano pour parvenir à la gare d’Obuse.

Comment se déplacer ?

Le vélo est une excellente option pour explorer Obuse. Les routes sont paisibles la plupart du temps, serpentant entre maisons et prairies traditionnelles. Il existe de nombreux endroits qui louent des vélos au sein de la ville, mais pour profiter de l’offre la plus pratique et économique, demandez auprès de l’Office de tourisme d’Obuse juste à côté de la gare.

Que faire à Obuse ?

  • Découvrir le travail et observer en détail les techniques du maître Hokusai Katsushika au musée Hokusai d’Obuse
  • Flâner dans la ruelle Kurinokomichi
  • Visiter le temple Ganshoin
  • Déguster une pâtisserie à la châtaigne
  • Se promener dans le Floral Garden Obuse, etc.
Village
3 photos

Bonjour

Je suis Charles de "Au fil du Japon". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 45