Owakudani station

La station d'Owakudani gère un important trafic de funiculaires. Cette ligne de téléphérique populaire dessert la ville de Hakone, à Kanagawa au Japon. Il jalonne une zone volcanique en perpétuelle activité, dont l'allure chaotique renferme un charme curieux. Les fumerolles teintant les vues panoramiques ne manquent pas de titiller les yeux.

Histoire

La vallée d'Owakudani provient des altérations magmatiques lors de la dernière éruption du mont Hakone, il y a environ 3 000 ans.

Autrefois connu sous l'appellation Daijigoku, signifiant littéralement « grand enfer », Owakudani fut renommée avant les visites officielles du couple impérial le 5 août 1873.

Il existe une autre zone de fumerolles baptisée Kojigoku ou « petit enfer », qui a hérité du surnom de Kowakudani, en côtoyant Kamiyama et Komagatake.

Aujourd'hui

La station d'Owakudani a ouvert ses portes le 5 décembre 1959, avec la mise en place de la ligne téléphérique Hakone. Ses cabines, une fois lancées dans les hauteurs, constituent d'agréables points d'observation du paysage idyllique de la région. Entre Sounzan et Owakudani, les premières sensations émergent en traversant un fond de vallée impressionnant. Si le temps le permet, vous aurez une vue sur la cime enneigée du mont Fuji. En fin de journée, laissez-vous envoûté par les reflets scintillants du lac Ashi.

Les cours d'eau et les vapeurs sulfureuses, mêlées aux couleurs rougeâtres de la montagne, dégagent une ambiance torride dans la vallée d'Owakudani. Vous pourrez voir des plantes survivre au cœur des panaches de fumée. En vous dirigeant vers les sources chaudes, amusez-vous à chercher les œufs noirs kurotamago qui font la renommée de la contrée. Ce phénomène résulte d'une réaction chimique des coquilles au contact de l'eau sulfurée. Selon la légende, leur consommation prolongerait votre vie de 7 ans. La boutique Owakudani Kurotamago Kan, située tout près de la station de funitel, en vend.

Le challenge pour les aventuriers les plus téméraires sera de réaliser le parcours dans le sens inverse. Au départ la station d'Owakudani, il existe un sentier de randonnée qui mène au mont Kamiyama, puis à celui de Komagatake. Ensuite, en prenant un téléphérique, on parvient sur les bordures du lac Ashi. Ce périple nécessite un bon équipement et une excellente condition physique.

Infos pratiques

En raison de l'activité éruptive du site, le secteur d'Owakudani fait l'objet de fréquentes fermetures. Avant de visiter les lieux, il s'avère nécessaire de vérifier les conditions sur place. Vu la concentration de gaz nocifs, une mise en garde s'adresse aux femmes enceintes, aux personnes atteintes d'asthme, de bronchite et de maladies cardio-vasculaires.

Faute de funiculaire, Togendai et Soun sont temporairement desservis par des bus.

La station d'Owakudani bénéficie d'une conception universelle en faveur des personnes à mobilité réduite.

Comment s'y rendre ?

Owakudani est relativement facile d'accès grâce au funitel de Hakone. Un trajet direct est possible grâce à l'Hakone Ropeway en partant de la gare de Soun ou celle de Togendai.

En train, empruntez la ligne ferroviaire Hakone Tozan Railway depuis la gare de Gora. À titre indicatif, le Hakone free pass est valable pour tous les modes de transports.

Depuis la station d'Owakudani, après une dizaine de minutes de marche, vous atteindrez la zone volcanique principale.

Bonjour

Je suis Charles de "Au fil du Japon". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 45