Ginzan Onsen

Les adeptes de cures thermales au Japon connaissent forcément Ginzan Onsen. C'est une oasis de relaxation à Obanazawa, dans une zone montagneuse de Tohoku. Le long de sa rue principale, le combo formé par la rivière Mogami, les ryokans et les boutiques pittoresques rétablissent l'ambiance d'une époque passée. À quelques minutes de marche, la cascade Shirogane et l'ancienne mine de Nobesawa Ginzan prolongent l'émerveillement.

Histoire

Avant les thermes, c'est sa mine qui fit connaître la région de Ginzan. La fièvre de l'argent commença peu après 1456 et enrichit quelques chanceux. Les sources chaudes furent découvertes en 1741, juste au moment du déclin de l'activité minière. Ginzan Onsen devint petit à petit un lieu de villégiature à l'époque d'Edo (1600-1868). Après une importante inondation pendant la période Taisho (1912-1926), les bâtiments furent tour à tour reconstruits jusqu'à la période Showa (1926-1989), dans le respect de l'esprit traditionnel des lieux.

Ginzan Onsen gagna en notoriété au début des années 80 grâce au drama « Oshin ».

Ginzan Onsen aujourd'hui

Tapi au cœur des montagnes, là où la nature règne en maître, Ginzan Onsen fait partie des destinations thermales phares de la région de Tohoku. La rivière Mogami se laisse enjamber par son unique rue en forme de L. Les édifices quant à eux rappellent le Japon d'antan. L'ensemble crée une ambiance zen, propice à la relaxation.

Un cadre hors du temps

Le centre du village est une zone piétonne. Il fait bon s'y promener le soir, quand les lumières des ryokans et les lampes à gaz des ponts éclaircissent l'endroit. En hiver, la neige abondante souligne l'architecture des bâtiments. Admirez l'art kote-e dans toute sa splendeur à travers les façades, les volets et les enseignes des auberges. En été, ce sont les yukata qui régalent les pupilles.

Un lieu d'évasion

Ginzan Onsen vaut le détour si vous recherchez la détente et le dépaysement dans un décor traditionnel. Le lieu échappe encore au tourisme de masse, ainsi vous pouvez profiter de chaque attraction dans une ambiance calme. La seule rue du village est jalonnée d'hôtels, d'auberges et de boutiques de souvenirs.

Tous les établissements hôteliers disposent chacun de leur propre onsen. Généralement, vous pouvez accéder aux bains en louant une chambre. D'autres présentent des tarifs indépendants. À Ginzan Onsen, il n'existe pas d'onsen en extérieur, seulement des bains thermaux en intérieur. Riche en sulfure d'hydrogène, l'eau des sources locales possède des vertus pour traiter les rhumatismes et différentes maladies de la peau.

Les alentours de Ginzan Onsen

Ginzan s'ouvre sur une petite promenade en forêt qui conduit à quelques curiosités. À l'arrière de la ville se dresse une chute d'eau de 22 m de haut. À proximité de sa base se niche une des entrées de la fameuse mine. Ce site vieux de plus de 500 ans a fourni de l'énergie au village durant les premières années de l'époque d'Edo. Vous pouvez déjà voir un aperçu des lieux en empruntant le tunnel éclairé de 20 m environ. Pour en découvrir davantage, il faut marcher pendant une quinzaine de minutes suivant un sentier après la cascade. Vous atteindrez une section plus vaste de la mine, également accessible aux touristes.

De retour au village, visitez l'atelier Izu Kokeshi. Cette boutique familiale est spécialisée dans la fabrication de baguettes et de poupées Kokeshi. Accordez-vous ensuite un plaisir gourmand dans les ryokans. Goûtez à du tofu frais, au pain au curry, à la crème glacée soba ou aux bonbons japonais. Le saké local pimentera vos repas.

Tarifs

Les bains thermaux appartiennent en majorité aux hôtels, mais les visiteurs peuvent profiter de ces sources sans avoir à louer une chambre. Dans ce cas, le tarif varie de 300 à 1 500 yens. Dans le centre du village, deux bains publics et un bain de pieds sont accessibles à partir de 300 yens. Pour un usage privé, optez pour l'onsen d'Omokageyu, facturé à 2 000 yens les 50 minutes.

Comment s'y rendre ?

Il n'y a aucune ligne de train qui dessert directement Ginzan Onsen. Pour arriver dans ce village escarpé, il faut passer par la route. Si vous ne disposez pas d'une voiture de location, la solution la plus simple consiste à prendre un bus à la gare d'Oishida, facilement accessible au départ de la ville d'Yamagata. Le trajet d'Oishida à la station thermale dure un peu plus de trente minutes.

Bonjour

Je suis Charles de "Au fil du Japon". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 45