Okinawa

Demandez à un Japonais du continent de vous décrire Okinawa, il poussera un soupir avant de vous répondre… Du soleil, une mer turquoise, des plages immaculées, une végétation rafraîchissante, une cuisine délicieuse et des habitants aimables… Les Antilles du Japon laissent des souvenirs impérissables et se place comme une destination de rêve pour un séjour au Japon.

Histoire

Avant son annexion au Japon impérial en 1879 sous l’ère Meiji, les îles d’Okinawa formaient le royaume indépendant de Ryukyu. A l’époque, leur économie reposait en grande partie sur les relations commerciales avec le continent. Les habitants parlaient leur propre dialecte et avaient une culture spécifique avec des influences de Chine, de Corée et de l’Asie du Sud-Est. Okinawa se démarquait des autres régions du Japon, qui a été isolé du monde jusqu’au XIXe siècle.

Okinawa au cours de la Seconde Guerre mondiale

Okinawa a aussi traversé des heures noires lors de la Seconde Guerre mondiale. Les violents affrontements entre l’Empire du Japon et les Alliés ont fortement touché les îles et les habitants en ont énormément souffert. Fin 1945, les Américains ont annexé Okinawa, qui ne sera remis au Japon qu’en 1972. Sur l’île principale Okinawa hontô, à ce jour, on trouve encore des bases militaires américaines importantes.

Découvrir Okinawa

Pour la petite note de géographie, Okinawa se trouve au sud-ouest du Japon, à 1 500 km de Tokyo, entre la mer de Chine orientale et l’océan Pacifique. L’archipel se compose de plus de 150 îles et a pour capitale la ville de Naha sur l’île principale d’Okinawa hontô.

Okinawa, la destination soleil

Laissez la frénésie de Tokyo loin derrière vous. En arrivant à Okinawa, c’est un Japon radicalement différent qui se dévoile, sans gratte-ciels futuristes ni hautes montagnes, sans bureaucrates impassibles ni otakus extravagants. L’ambiance est tropicale : la température frôle les 30 °C, le paysage est rafraîchissant et les habitants portent le beau teint hâlé des gens de la mer. L’archipel a cultivé son propre mode de vie : ici, on préfère les chemises à fleur aux costumes cravates, l’awamori au saké, le farniente sur la plage et la plongée aux animations high-tech en salle… Tout le monde est décontracté et vous êtes invité à rejoindre cette parenthèse enchantée.

Chaque île possède ses atouts

Okinawa se divise en trois petits archipels distincts : Okinawa Shotô qui regroupe une vingtaine d’îles dispersées autour d’Okinawa hontô, Miyako et Yaeyama.

Okinawa hontô (1 206 km²) est la cinquième plus grande île du Japon. Naha, la capitale, abrite des lieux historiques comme le château de Shuri, les jardins de Shikinaen et de Fukushuen, etc. La rue commerçante Kokusai-dori regorge de boutiques de souvenirs et de restaurants. Si vous passez par-là, assurez-vous de goûter au Beni Imo, un délicieux gâteau à base de patate douce. En vous éloignant de la ville en direction du nord, au-delà de Yambaru, vous trouverez des collines boisées et des villages de pêcheurs.

Les îles Miyako représentent la carte postale du Pacifique par excellence : plages de sable blanc (Yoshino et Maehama), des eaux turquoise et des récifs coralliens. Avant de farnienter au soleil faites une plongée sous-marine à Miyako-jima. Seulement, depuis la fermeture du ferry au départ de Naha, Zamami-jima dans les îles Kerama attire plus les amoureux de beaux coraux et de poissons de récifs.

Yaeyama quant à lui mise sur les animaux sauvages pour subjuguer les visiteurs. Les raies manta peuplent les profondeurs du Manta Scramble près de la baie de Kabira, sur l’île d’Ishigaki-jima. L’île d’Iriomote est connue dans tout le Japon pour sa population de chats sauvages.

Cultures et traditions

Si vous aimez voyager dans le passé, neuf sites archéologiques sont inscrits au Patrimoine mondial de l’Humanité, dont le château de Zakimi et le site sacré de Sefa-utaki. La culture traditionnelle se vit pleinement à Okinawa. Lors du festival O-Bon en été, les artistes pratiquent toujours la danse Eisa sur les rythmes des tambours et du sanshin (un instrument à trois cordes). Tous les ans en octobre, le tir à la corde géant de Naha rassemble plus de 15 000 personnes. La cuisine d’Okinawa est également excellente et équilibrée, soigneusement concoctée avec des produits frais. Parmi les spécialités du pays, découvrez le champuru, un plat sauté composé de tofu, de légumes et de viande (ou poisson). Et bien sûr, vous avez l’awamori, l’alcool local, pour pimenter vos soirées.

Le climat à Okinawa

A Okinawa, la saison des pluies englobe les mois de mai et juin. Les précipitations sont abondantes sur cette période. Le climat se calme et se réchauffe vers fin juin. Le pic estival se produit en août et septembre. Des typhons sont à prévoir à cette période. Début octobre, la chaleur s’adoucit et le temps est agréable pour les sorties. L’hiver, à partir du mois de décembre, apporte du vent mais il neige très rarement, presque jamais. Il fait froid, alors couvrez-vous bien. Le mercure se stabilise en mars malgré quelques journées fraîches, pensez toujours à emmener une veste.

Comment s’y rendre ?

Plusieurs vols desservent quotidiennement l’aéroport de Naha depuis les grandes villes japonaises comme Tokyo, Fukuoka et Osaka. Le voyage dure entre 2h et 2h30. A Narita ou Haneda, vous trouverez également des vols low cost vers Okinawa. Il existe quelques vols directs entre Ishigaki ou Miyako et Tokyo ou Osaka, avec un temps de trajet de 3h à 3h30.

Comment se déplacer ?

Pour les déplacements à l’intérieur des îles, vous avez le choix entre le bus ou le vélo. Sur l’île d’Okinawa hontô, vous pourrez louer une voiture. Des ferrys permettent de voyager entre les petites îles d’un même archipel, mais pour rejoindre Miyako ou Yaeyama depuis Naha, la plupart des touristes choisissent l’avion.

Que faire à Okinawa ?

  • Se prélasser sur la plage de Yoshino sur l’archipel de Miyako
  • Explorer les fonds marins de Zamami-jima dans les îles Kerama
  • Visiter le château de Suri à Naha sur l’île d’Okinawa hontô
  • Partir à la rencontre des raies manta au large de la baie de Kabira sur l’île d’Ishigaki-jima
  • Découvrir la cuisine traditionnelle d’Okinawa au marché de Makishi à Naha, etc.
Ville
6 photos

Bonjour

Je suis Charles de "Au fil du Japon". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 45