Château du Shuri

Découvrez le plus bel édifice historique de l’archipel d’Okinawa ! Surplombant le port de la ville de Naha, le château de Shuri ou Shuri-jo arbore une architecture empreinte de noblesse, aussi bien au niveau des structures que des couleurs. Son allure médiévale unique lui a valu, avec certains bâtiments du Ryukyu, une inscription au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 2000.

Histoire

Le château de Shuri fut à l’origine fondée en 1427 en tant que gusuku ou forteresse. Peu à peu agrandi au fil des années, le bâtiment fit office de résidence principale pour la famille royale de Ryukyu aux XIVe et XVe siècles. Le royaume devenu la plaque tournante des échanges dans la région fut envahi par le puissant clan Satsuma en 1609. Il perdit totalement son indépendance jusqu’en 1879, l’année où le roi et ses sujets furent destitués et durent quitter le château. Fortement endommagé au fil de ces affrontements, le château de Shuri connût plusieurs restaurations qui transformèrent une grande partie de sa structure originelle. Les bombardements américains en 1945 lors de la bataille d’Okinawa causèrent sa destruction totale.

Créée après la guerre sur une partie du site, l’université des Ryukyu dut être transférée au moment de la réhabilitation du château. Les restes des anciennes fondations servirent de repères au cours de sa reconstruction en 1992. En 200, le complexe accueillit une réunion du G8. Diverses photographies de personnages politiques ornent aujourd’hui les lieux.

Aujourd'hui

Shuri est classé 10e château le plus visité du monde et le premier monument le plus attractif dans sa préfecture.

L’accès au château de Shuri

Le château comporte plusieurs portes. La plupart d’entre elles, dont Shureimon, Zuisenmon et Kankaimon qui constitue l’entrée principale, ont été déclarées trésor national en 1933. Mais la porte de pierre Sonohyan-utaki, entourée d’un groupe d’arbres, est tout aussi exceptionnelle. Devenu un lieu de culte, l’emplacement est appelé utaki. De part et d’autre trônent des statues shisa. Ces sculptures à l’image de lions sont censées protéger le château et le cimetière des esprits malveillants.

Les sections du château de Shuri

Shuri se subdivise en 3 zones principales. La zone administrative « Una » représente l’endroit dans lequel le roi exerçait ses fonctions et entretenait les affaires politiques et diplomatiques. Sa cour héberge les cérémonies officielles, telles que le Nouvel An et les réceptions diplomatiques. Les autres bâtiments disposés juste en face, comprend le Seiden réputé comme la 2e plus grande structure de bois et l’emblème du royaume.

Le palais principal comporte 3 étages et 2 niveaux de toiture. Celui-ci se distingue par ses décorations en forme de dragon. Le bâtiment nord « Hokkuden » servait de bureau de travail aux ministres et aux fonctionnaires. En même temps, c’était la salle d’accueil des invités chinois à l’occasion des cérémonies d’intronisation.

La zone résidentielle « Ouchibara » est dédiée à une organisation féminine ; son accès fut longtemps interdit aux hommes. Elle servait à la fois de demeure et de lieu de cérémonie pour la famille royale. À titre d’information, les photos ne sont pas autorisées sur place.

Ailleurs, vous avez des sections moins fréquentées, comme la zone des cérémonies et rituels « Kyo-no Uchi » considérée l’endroit le plus sacré au sein du château. Par ailleurs, une promenade dans le jardin vous permet de jouir d’une vue panoramique sur la ville de Naha et la mer des Philippines.

Le château de Shuri est aussi devenu le terreau d’un art martial proche du karaté : le Shuri-te.

Horaires et tarifs

Affichant un tarif unique de 820 ¥, soit environ 7 €, le site est ouvert tous les jours :

- De 8 h 30 à 18 h de décembre à mars ;

- De 8 h 30 à 19 en avril, mai et juin, puis en octobre et novembre ;

- De 8 h 30 à 20 h de juillet à septembre.

La dernière visite est autorisée 30 min avant la fermeture. Il est conseillé de se rendre au château en début de matinée, avant 8 h 30, afin d’assister à la cérémonie d’ouverture de la porte Hôshinmon. L’événement se déroule aux sons d’une musique traditionnelle, jouée par des artistes aux tenues folkloriques.

En principe, le château est fermé les premiers mercredi et jeudi au mois de juillet.

Comment s'y rendre ?

Pour se rendre au château de Shuri, il suffit d’emprunter la ligne de bus n° 1 en partant de Kokusai-dori., puis de descendre à Shurijokoen-iriguchi. Le château se situe à moins de 10 min en bus n°5 ou n° 7 ou 8 au départ de la station Shuri. Bien entendu, vous pouvez faire ce trajet à pied (15 à 20 min).

En voiture, l’accès présente deux possibilités. Depuis le centre de Naha, comptez 10 min de parcours au lieu de 20 min depuis l’aéroport de Naha.

Château
4 photos

Bonjour

Je suis Charles de "Au fil du Japon". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 45