Morioka

La capitale de la préfecture d’Iwate offre des contrastes paysagers saisissants à la confluence de trois rivières du Nord du Japon. Entre les constructions modernes du centre-ville, les rues commerçantes traditionnelles et les parcs verdoyants, Morioka vous cache bien des curiosités. Pleins phares !

Histoire

Le peuple rebelle Emishi étendit son territoire dans la région de Morioka durant la période Nara (710-794). En 803, le shogunat envoya le général Sakanoue no Tamuramaro dans le Nord du Japon pour conquérir et pacifier la zone. Après la création du Fort de Shiwa, la contrée se conforma progressivement à l’autorité impériale.

Le clan d’Oshu Fujiwara basé à Hiraizumi possédait le contrôle de Morioka à la fin de l’époque Heian (794-1185). Détruit par le shogun Minamoto no Yorimoto, il fut succédé par le clan d’Oshu Kudo. Vint ensuite le clan Nambu à l’époque Muromachi (1336-1573), qui édifia le château de Kozukata, rebaptisé « Morioka » au XVIIe siècle.

Le daimyo Nobunao fonda officiellement la ville en 1597. La communauté Nanbu se scinda en deux en 1655 et forma les clans de Morioka et Hachinohe. Au cours de la guerre du Boshin (1868-1869), Morioka lutta avec le fief d’Aizu pour évincer les clans refusant de soutenir l’empereur Meiji. Quelques années plus tard, le château fut démoli, tandis que l’école Iwate shihan, actuelle université d’Iwate, ouvrit ses portes.

Morioka aujourd’hui

Aux premiers abords, Morioka apparait un peu trop industrielle et étouffante. Mais comme dans d’autres capitales préfectorales du Japon, vous devez abandonner les grandes avenues et vous enfoncer dans les quartiers pour apprécier la véritable richesse de la ville.

Les visites incontournables à Morioka

Dirigez-vous vers le quartier de Saien, à quelques minutes de marche à l’est de la gare de Morioka, pour vous délecter de la gastronomie locale. Essayez le Sandaimen, un assortiment de trois grandes nouilles épicées et moelleuses : les reimen (ramens coréens), les jajamen (nouilles udon rehaussées d’une sauce au miso et à la viande) et les wanko soba (nouilles de sarrasin). Cette recette a vu le jour en Corée dans les années 1950. Visitez ensuite le parc Iwate où se situent les vestiges du château de Morioka. Les murs de granit et les cerisiers jonchant les terrains du domaine rappellent la beauté passée des lieux, au printemps. Le sanctuaire de Sakurayama et le vieil arbre Ishiwara Sakura font partie des curiosités à découvrir sur place.

En vous baladant le long de la rivière Nakatsugawa, vous verrez un grand bâtiment de briques rouges. Il s’agit de la Banque d’Iwate, dont la fondation remonte à 1911. Devenu une attraction touristique, cet établissement comprend un espace muséographique exposant son histoire. Non loin de là, la Banque Shinkin de Morioka ne passe pas également inaperçue avec ses imposants piliers dessinés par l’architecte Kasai Manji. À 2 km à l’ouest de la gare JR Morioka, le Musée d’art d’Iwate affiche un design tout à fait différent, beaucoup plus moderne avec sa forme allongée et son toit de verre. Celui-ci propose une exposition permanente des créations d’artistes locaux comme Yorozu Tetsugoro, Matsumoto Shunsuke et Funatoshi Yasutake. Un autre musée intéressant, le Hara kei Memorial présentent les œuvres de Takashi Hara, le premier Premier ministre populaire élu du Japon durant l’ère Taisho (1912-1926). Juste en face, vous trouverez sa maison natale, une habitation en bois pittoresque.

Evènements à Morioka

Morioka est une ville friande de festivals. En juin, le festival Chagu Chagu Umakko célèbre l’élevage de chevaux avec une longue parade d’étalons décorés, au départ du sanctuaire Morioka Hachimangu. Traditionnellement organisé au début du mois d’août, le Sansa Odori Matsuri s’impose comme l’évènement le plus important. Durant quatre jours, les rues de la ville deviennent la scène des danseurs, des flûtistes et des batteurs de taiko. Toujours en août, le festival de feux d’artifice de Morioka exploite plus de 10 000 feux d’artifice pour créer un spectacle pyrotechnique saisissant au-dessus de la rivière Kitakami.

Pour vous rappeler de votre voyage à Morioka, procurez-vous des objets d’artisanat traditionnel au quartier de Zaimokucho, au nord de la gare. Vous pouvez également acheter des fruits et légumes au marché de Kitano Minzoku Ichiba, ou bien dénicher des accessoires tendance dans les magasins d’Odori.

Climat

Le climat à Morioka est de type tempéré chaud, classé Cfa dans la carte de Koppen et Geiger. La ville reçoit des précipitations importantes, avec une moyenne annuelle de 1 314 mm. Vous n’êtes jamais à l’abri d’une averse même lors des mois les plus secs. Côté température, la moyenne annuelle s’élève à 10.2 °C.

Comment se rendre à Morioka ?

En train

Le JR Tohoku Shinkansen relie Morioka à Tokyo. Le voyage en train Hayabusa et en train Yamabiko dure respectivement 2 h 30 min et 3 h 30 min.

En bus

Des compagnies de bus proposent des voyages de nuit entre Tokyo et Morioka. Comptez environ 8 h de route pour arriver à destination.

Comment se déplacer ?

Le bus Dendenmushi effectue une boucle autour du centre-ville de Morioka, en passant par quelques attractions touristiques comme le parc Iwate. Le terrain plat facilite les promenades pédestres et cyclistes. Des services de location de vélo sont à votre disposition à certains endroits de la ville.

Que faire à Morioka ?

  • Se délecter d’un Sandaimen
  • Découvrir les ruines du château de Morioka au parc Iwate
  • Admirer les œuvres des artistes de la région au Musée d’art d’Iwate
  • Assister au défilé des danseurs lors du Sansa Odori Matsuri en août
  • Acheter des produits d’artisanat dans le quartier de Zaimokucho, etc.
Ville
1 photo

Bonjour

Je suis Charles de "Au fil du Japon". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 45