Les musées de Kinosaki-onsen

Qui dit Kinosaki Onsen dit, avant toute chose, les bains fumants et revitalisants. Mais ce n’est pas tout, la ville possède bien d’autres atouts. Ceux qui y sont passé se souviennent certainement des spécialités culinaires locales à base de crabe. Visitez également les musées de Kinosaki Onsen, vous serez étonné de découvrir le riche héritage artistique des habitants.

Histoire

Si les histoires les plus répandues sur Kinosaki Onsen parlent des sources thermales et du moine Dochi Shonin, la ville possède également une longue tradition artisanale et littéraire. De nombreux artistes qui ont séjourné à Kinosaki Onsen ont fait l’éloge des lieux, dont le célèbre écrivain japonais Naoya Shiga (1883-1971), alors que d’autres ont transmis aux habitants leur savoir-faire.

Découvrir les musées de Kinosaki Onsen

Kinosaki Onsen, l’une des meilleures stations thermales du Japon, est pittoresque. Elle baigne dans une ambiance traditionnelle, sans néons ni complexes hôteliers de luxe. Et tandis que les sept onsens de la ville entretiennent la culture millénaire du bain chaud, deux musées explorent l’histoire artisanale et artistique, moins connue, de la cité à travers des expositions chinées et divers ateliers.

Le Musée de la littérature de Kinosaki Onsen

En 1913, le nouvelliste Naoya Shiga se rendit à Kinosaki Onsen pour se soigner dans les sources chaudes. Il raconte son séjour dans une œuvre intitulée « At Cape Kinosaki », parue en 1971 et reconnue comme un de ses travaux majeurs. A part lui, de nombreux talents, notamment des membres du groupe d’écrivains et d’artistes Shirakaba, sont passés dans la localité et lui ont donné le titre de la « ville des sources chaudes avec histoire et littérature ».

Situé dans le centre de Kinosaki Onsen, le Toyooka Municipal Kinosaki Bungeikan a été inauguré en 1996. C’est le musée littéraire de la ville et son exposition vient d’être renouvelée à l’automne 2016, à l’occasion de son 20e anniversaire. Si vous recherchez une documentation riche pour mieux connaître la littérature locale, vous y serez bien servi.

Visitez l’exposition permanente pour voir les interactions entre Naoya Shiga et ses confrères écrivains, et les habitants de Kinosaki Onsen à travers une collection de livres et de lettres. Découvrez les ouvrages des auteurs littéraires liés à Kinosaki, comme Tomioka Tessai (1837-1924) qui a rédigé le « Takayuki Naka », et l’ouvrage de Kogoro Katsura (1833-1877) qui a joué un rôle important dans l’avènement de la restauration Meiji. Deux fois par an, le Toyooka Municipal Kinosaki Bungeikan programme des expositions spéciales afin de promouvoir les travaux des anciens écrivains et de partager le progrès de la littérature locale.

Le Musée de marqueterie de paille de Kinosaki Onsen

La légende dit qu’il y a environ 300 ans, un artisan spécialiste de la marqueterie de paille, ou mugiwara zaiku, vint à Kinosaki Onsen pour une cure thermale. Pour payer son séjour, il travailla comme décorateur tout en vendant ses créations. Le mugiwara zaiku consiste à confectionner des motifs à l’aide de fines tiges de pailles de différentes couleurs en les collant. Les compositions servent ensuite à orner différents articles, allant des éventails en papier, des cartes postales aux boîtes. Avec le temps, la technique s’est transmise auprès des artisans locaux et a beaucoup évolué. De nos jours, il existe des toupies, des flûtes colorées, des coffrets aux motifs géométriques et d’autres grands objets. De nombreuses boutiques en proposent à la vente si vous souhaitez rapporter un beau souvenir de Kinosaki Onsen.

Parmi les quelques artisans japonais qui pratiquent encore la marqueterie de paille, la majorité est basée à Kinosaki Onsen de nos jours. Le Musée de la marqueterie de paille de Kinosaki offre une vitrine sur ce savoir-faire et grâce à divers ateliers, les visiteurs eux aussi peuvent s’y initier.

Comment s’y rendre ?

Le Toyooka Municipal Kinosaki Bungeikan se trouve dans le centre de la ville de Kinosaki Onsen, à quelques dizaines de mètre de la rue principale qui longe la rivière Otani. Le Musée de la marqueterie de paille de Kinosaki Onsen quant à lui se situe près du parking le plus proche de l’onsen Ichi no Yu, à l’arrière du ruisseau.

Rejoindre Kinosaki Onsen

Procurez-vous un JR pass et depuis Kyoto ou Osaka, puis embarquez dans le Shinkansen à destination de Kinosaki Onsen. Le train passe généralement toutes les heures et le trajet dure environ 2h40. La majorité des lignes sont directes, sauf quelques-unes qui incluent un transfert rapide à la gare de Fukuchiyama. La ville de Kinosaki est aussi desservie par le train depuis Kobe et Himeji situées respectivement à 2h40 et 1h50. Si vous préférez les voyages en bus, Kinosaki Onsen dispose d’une liaison avec plusieurs villes de la préfecture de Hyogo.

Horaires

Le Toyooka Municipal Kinosaki Bungeikan est ouvert de 9h à 17h, tous les jours sauf les mercredis, le 31 décembre et le 1er janvier. L’établissement peut également fermer temporairement durant les périodes de changement des expositions.

Le Musée de la marqueterie de paille de Kinosaki Onsen est ouvert de 10h à 16h, tous les jours saufs les mercredis, le 31 décembre et le 1er janvier.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Charles de "Au fil du Japon". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 45