Kinosaki-onsen

En ville comme en campagne, le Japon a beaucoup à offrir. Cependant, il faut faire des choix pour sortir des sentiers battus et éviter les foules de touriste. Mettez le cap sur les villages préservés, comme Kinosaki Onsen qui vous ramène au cœur du Japon historique. Les sept sources thermales de cette station millénaire sauront vous revigorer.

Histoire

Située à deux heures de route au nord-ouest de Kyoto, dans la préfecture de Hyogo, Kinosaki Onsen a plus de 1 300 ans d’histoire. La légende dit que, à la suite de la vision d’un oracle, le moine bouddhiste Douchi Shonin fonda le village vers l’année 717 et pria en faveur des habitants pendant 1 000 jours. A la fin, on raconte qu’une source chaude émergea du sol, donnant naissance à Kinosaki Onsen. Une autre fable parle d’une cigogne blessée qui se baignât dans une rizière pour se soigner. C’est comme cela que les anciens délimitèrent l’emplacement de la première maison de bain du village.

Découvrir Kinosaki Onsen

Comptez Kinosaki Onsen parmi les meilleures stations thermales du Japon ! Sauf qu’ici, contrairement aux villes onsen qui ont hérité de grands complexes hôteliers, le cadre et l’ambiance sont restés traditionnels, rehaussés par un ruisseau jalonné de cerisiers et de saules. A part sa culture millénaire du bain chaud, le crabe pêché dans la mer du Japon est aussi une spécialité locale. Pour recevoir, Kinosaki Onsen dénombre de nombreux ryokans. Les visiteurs viennent la plupart du temps de Kyoto et d’Osaka, en train express. Dans la soirée, vêtu de votre yukata et getas aux pieds, rejoignez-les pour les onsens meguri, c’est-à-dire faire le tour des établissements thermaux de la ville à pied. Le long des rues, vous trouverez tout un tas de petits vendeurs de boissons et de nourriture en cas de petite faim.

Onsens et fruits de mer

Quand vous visitez Kinosaki, faites l’expérience des soto-yu, les sept onsens qui font sa renommée. Si la plupart existe depuis plusieurs siècles, le Sato-no-yu quant à lui a ouvert en 2000 et se distingue comme le nouveau joyau de la ville. Celui-ci marque le début du parcours des sept onsens à la sortie de la gare. Puis, arpentez les rues pittoresques qui longent la rivière Otani jusqu’à Kono-yu, le point final. En chemin, vous pouvez vous arrêter dans un restaurant ou un café pour agrémenter votre aventure. Kinosaki se proclame « le Royaume du crabe » pour les amateurs de fruits de mer. Laissez-vous tenter, goûtez au crabe matsuba, le plat vedette parmi les nombreuses recettes locales.

Les bains, la cuisine, puis les temples !

Passionnés de culture, allez à la rencontre des temples de Kinosaki ! Un peu à l’écart de la ville, au bout d’un chemin captivant dans la forêt, le temple d’Onsen-ji mérite le détour. Si vous ne voulez pas randonner, le complexe est accessible par le téléphérique de Kinosaki que vous pouvez prendre à proximité du onsen Kono-yu. Celui-ci s’élève à plus de 1 000 m d’altitude, offrant un beau panorama sur la station thermale, les montagnes alentours et à l’horizon la mer du Japon.

Un autre endroit fantastique, le temple de Gokurakuji se situe non loin de l’onsen Mandarayu. Avant d’explorer bâtiments, baladez-vous dans les jardins secs « karesansui » et dans les allées qui serpentent à travers le domaine pour profiter de différents angles de vue. En montant dans la vallée, vous tomberez sur un bain de pieds gratuit. Les principales structures du temple de Gokurakuji, dont une pagode, un musée et le hall principal, se trouvent à mi-pente, mais à la base de la montagne vous avez la salle consacrée au Bouddha de la médecine (Yakushi-do).

Que voir dans les environs de Kinosaki Onsen

A quelques minutes de Kinosaki, le marécage de Hachigoro Toshima est le refuge de la cigogne blanche d’Orient. Depuis la plateforme de surveillance, avec des jumelles, admirez ces oiseaux considérés comme l’emblème de la ville. Avant cela, ne manquez pas les grottes de Genbudo qui font partie du Géoparc mondial de l’UNESCO de San’in Kaigan. Les enfants adoreront sans doute les expositions de dinosaures dans le musée voisin. Pour parvenir aux grottes, embarquez dans le petit ferry près de la gare de Genbudo.

Un peu plus loin sur la côte, visitez le village de pêcheurs de Takeno. C’est un lieu paisible, rapidement accessible en train depuis Kinosaki Onsen. Découvrez son port historique et parcourez sa vaste plage de sable blanc. Vous trouverez un centre de plongée avec tuba sur place.

Quand visiter Kinosaki Onsen ?

Quelle que soit la période à laquelle vous voyagerez à Kinosaki Onsen, il y aura toujours quelque chose de beau à voir ou à découvrir : le koyo d’automne, les neiges moelleuses d’hiver, les cerisiers en fleur au printemps, les festivals en été…

La carte de Köppen-Geiger classe le climat à Kinosaki Onsen de type Cfa, c’est-à-dire humide et chaud, avec une période sèche peu marquée. La ville reçoit une forte pluviométrie sur l’année, avec une moyenne de 1 899.9 mm. La température moyenne annuelle s’élève à 14.4 °C.

Comment s’y rendre ?

Avec un JR pass, prenez le train express Shinkansen depuis Osaka ou Kyoto. Il y a un train toutes les heures. Le trajet jusqu’à Kinosaki Onsen dure environ 2h40. La plupart des lignes sont directes, mais certaines incluent un changement de train rapide à Fukuchiyama. La station thermale est également accessible par le train depuis Himeji et Kobe situés respectivement à 1h50 et 2h40. Pour les petits budgets, des bus desservent Kinosaki depuis plusieurs villes de la préfecture de Hyogo.

Comment se déplacer ?

Kinosaki Onsen peut parfaitement être explorée à pied. De plus, les taxis sont assez limités dans la ville.

Que faire à Kinosaki Onsen ?

  • Visiter un à un les onsens de la ville
  • Déguster des fruits de mer dans un restaurant local
  • S’initier à la méditation zazen au temple de Gokurakuji
  • Observer les cigognes du marécage de Hachigoro Toshima
  • Se livrer aux joies de la plage à Takeno, etc.
8 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Charles de "Au fil du Japon". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 45