Tofu

Tofu

Le tôfu est un aliment pour le moins bizarre: sorte de “flan” blanc presque insipide. Celui-ci n’en est pas moins un élément essentiel de la cuisine niponne.

Les végétariens le connaissent pourtant bien, le tôfu car, source importante de protéines, celui-ci est un substitut reconnu de la viande et, cuisiné d’une façon particulière, il peut même prendre l’apparence de la viande. Difficile à croire en voyant cet espèce de bloc à la fois ferme et fragile? Je vous l’accorde.

Bien que tous les blocs de tôfu se ressemblent extérieurement, il en existe cependant différentes sortes: on distingue le momen-dôfu et le kinu-dôfu. Le premier, littéralement le “tôfu de cotton” est plutôt ferme et résistant. Le second au contraire, le “tôfu de soie”, se brise facilement (ce qui le rend d’ailleurs plus difficile à manger avec des baguettes).

Le tôfu est sans conteste un aliment extrêmement commun, et on le trouve dans nombreux plats japonais, allant de la soupe miso au mâbô-dôfu (un mélange de tôfu et de viande hachée assaisonné à la sauce piquante chinoise, un de mes plats préférés…) en passant par le nabé ou l’o-den, … le tôfu se glisse subrepticement dans toutes sortes de préparations. Mais on le mange également simplement saupoudré de katsuobushi (鰹節, râclures de bonite) et accompagné d’une pointe de shôga (生姜, gingembre)… mmmh!

Tout en faisant partie des aliments de base de la cuisine niponne, le tôfupeut également parfois être un met raffiné. Comme dans ce restaurant que j’ai découvert, Ukaï Tôfu (うかいとうふ), dont la carte est presque exclusivement consituée de tôfu ou de plats à base de tôfu ou de ses dérivés.

On pourra par exemple y déguster du tôfu baignant dans l’ “eau de tôfu“, c’est-à-dire une sorte de lait de soja, ainsi que du tôfu frit, ou encore du tôfu au sésame… et le plus étonnant est que l’on ne s’en lasse absolument pas.

Pour conclure, j’espère vous avoir convaincu que le tôfu n’est pas cet agglomérat insipide dont certains le qualifient, mais au contraire, est un aliment exprimant parfaitement le coeur même de la cuisine japonaise: le raffinement dans la simplicité.

NOS CIRCUITS
Lie a ce conseil de voyage
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$

Bonjour

Je suis Charles de "Au fil du Japon". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.