Les activités aquatiques au Japon

Comme dans toutes les nations insulaires, les destinations balnéaires ne manquent pas pour se livrer à des activités nautiques au Japon. Plongée, surf, croisières ou farniente… On fait le point sur les meilleurs endroits pour les loisirs tropicaux au pays du soleil levant.

Où se situent les plus belles plages du Japon ?

Avec ses milliers d’îles, l’archipel du Japon c’est un peu comme les Caraïbes en Asie. La plage de Yonaha Maehama sur l’île de Miyako, dans l’archipel d’Okinawa, pourrait être LA plus belle plage du pays. Eaux turquoise, quatre miles de sable immaculé et peu de fréquentation… L’endroit offre une magnifique bulle d’évasion. La plage de Miho à Shizuoka est caillouteuse et entourée de pins, avec en toile de fond l’emblématique mont Fuji. C’est un cadre idéal pour le vélo et la baignade.

La plage de Chirihama dans la péninsule de Noto à Ishikawa, offre une expérience unique au Japon : vous pouvez conduire votre voiture sur l’étendue de sable. Au sud de Wakayama sur l’île de Honshu, la plage de Shirahama se distingue pour ses onsens au bord de la mer où vous relaxer après une journée sportive. La plage volcanique d’Ibusuki permet quant à elle de profiter d’un spa DIY en vous enterrant dans le sable chaud. La plage de Jodogahama qui est rattachée au parc national de Sanriku Fukko à Iwate, ainsi que Bayside Beach Saka à Hiroshima sont réputées pour leurs couchers du soleil et leurs eaux calmes.

Faire du surf au Japon

Les côtes du Japon donnent sur d’excellents spots de surf, comme à Chiba et Shonan qui sont les destinations préférées des Tokyoïtes le week-end. La plage d’Irino, près de la ville de Kochi, est toute aussi connue des sportifs et permet parfois de voir des tortues de mer sur le sable. La plage d’Ikumi constitue un bon terrain d’entraînement pour les professionnels en quête de puissantes vagues d’estuaire ou de récif. Si vous recherchez des vagues beaucoup plus silencieuses, rendez-vous sur le littoral du Kyushu, en particulier à Koigaura dans la préfecture de Miyazaki et à Karatsu dans la préfecture de Saga. Les îles tropicales d’Okinawa également méritent une mention avec leurs nombreuses plages de sable blanc. Si vous êtes à Tokyo, mettez le cap sur la péninsule d’Izu-Hanto, à 100 km au sud-ouest de la capitale, qui abrite des plages et des onsens splendides face au Pacifique ; ou bien explorez les îles volcaniques d’Izu-Shoto.

Les meilleurs spots de plongée au Japon

Avec ses 6 000 îles et 21 000 miles de côtes, le Japon cachent bien des trésors sous les vagues. La large gamme de températures dans les eaux favorise la diversité des paysages sous-marins et de la faune qui y vit. 3 000 espèces de poissons cohabitent avec une grande variété d’animaux exotiques dans les mers entourant l’archipel. Tortues de mer, dauphins, murènes, barracudas, crevettes, crabes, requins-marteaux, seiches, nudibranches et raies mobula sont autant de créatures à citer. Parmi les spots de plongée les plus populaires au Japon figurent :

  • L’île de Yakushima au large des côtes de Kyushu, où vous pouvez observer des tortues, des espèces uniques de poissons-scorpions, des idoles maures et des poissons-lions. Le site est accessible en ferry depuis la ville de Kagoshima.
  • Yonaguni et Ishigaki dans l’archipel d’Okinawa, pour découvrir des épaves englouties, des récifs coralliens époustouflants et bien entendu une vie marine abondante (poissons-anges, poissons-papillons, raies manta, requins marteaux…).
  • La péninsule de Shiretoko à Hokkaido, qui donne sur la mer glacée d'Okhotsk. Sur place, les nageurs expérimentés peuvent se livrer à la plongée sous la glace en combinaison sèche.

Quoi d’autres comme sports nautiques ?

A part le farniente, le surf et la plongée, il y a beaucoup à faire sur les plages japonaises. Expérimentez le paravoile dans les îles subtropicales d’Okinawa. Faites du canoë au lac Shikotsu au sein du Parc national d’Hokkaido. Adonnez-vous au kayak de mer ou au Stand up paddle boarding à Miyajima, non loin du célèbre sanctuaire Itsukushima inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Si vous souhaitez apprendre la planche à voile ou le kitesurf, débutez sur les plages de Yuigahama et Zaimokuza à Kamakura qui sont facilement accessibles depuis Tokyo. Pour les amateurs de rafting, la rivière Yoshinogawa desservent des rapides sensationnelles et aux intensités variées (niveau 3 ou 4) serpentant à travers une série de gorges. Dans la région de Kanto, la rivière de Tone forme des rapides de niveau 4. Si vous préférez les escapades plus tranquilles en haute mer, participez à une sortie en yacht, en bateau ou en voilier dans la partie sud subtropicale du Japon.

Où pratiquer les sports nautiques au Japon selon la saison ?

Durant les étés chauds du Japon, laissez-vous particulièrement séduire par les criques de sable de l’île de Miyajima, ou les plages de Kamakura et Enoshima si vous cherchez des endroits près de Tokyo. Tandis que les montagnes à l’intérieur des terres fournissent des eaux vives aux aventuriers amateurs de kayak ou de rafting. Sur l’île d’Hokkaido, la saison des rapides commence en avril et prend fin en novembre.

Au printemps, mais aussi en automne, Okinawa est certainement la destination phare pour admirer des atolls coralliens, explorer les fonds marins, parcourir les mangroves indigènes en kayak de mer, faire de la planche à voile… Les meilleurs mois pour surfer au Japon incluent juillet, août, septembre et octobre, qui coïncident avec la période des cyclones. Attention, il faut avoir une expérience solide et être bien équipé pour dompter les vagues à certains endroits. Si vous souhaitez vous perfectionner à l’abri des foules, privilégiez les mois de septembre, octobre et novembre.

5 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Charles de "Au fil du Japon". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 45